Accueil Belgique Politique

Contrôles, rapatriements: la Belgique sort l’artillerie lourde à la frontière

Entre 250 et 290 policiers pour contrôler la frontière franco-belge et le port de Zeebrugge. Voici comment devra s’appliquer la nouvelle mesure annoncée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Ce qui avait été annoncé à demi-mot par Jan Jambon lundi est finalement confirmé. La Belgique renforce temporaire les contrôles à sa frontière avec la France pour faire face à un éventuel afflux de migrants quittant la jungle de Calais.

«  On a informé la Commission européenne qu’on va temporairement déroger à Schengen », a indiqué Jan Jambon lors d’une conférence de presse commune avec le gouverneur de Flandre-Occidentale, Carl Decaluwé, en référence aux règles de l’espace Schengen de libre circulation. « On a déjà intercepté 32 personnes hier (NDLR : lundi). Mais le nombre de migrants potentiel est estimé à des milliers   ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Guy LAMBERT, mercredi 24 février 2016, 11:25

    Quand commence la construction du mur?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs