Golf: Thomas Detry «pas du tout inquiet» après l’open d’Abou Dhabi

Golf: Thomas Detry «pas du tout inquiet» après l’open d’Abou Dhabi
EPA

L’Open de golf d’Abou Dhabi marquait le véritable coup d’envoi du Tour européen de golf. Il a été remporté dimanche par l’Anglais Lee Westwood qui a devancé de deux coups ses compatriotes Tommy Fleetwood et Matthew Fitzpatrick, ainsi que le Français Victor Perez.

Thomas Pieters s’est classé 30e, à 10 coups du vainqueur ; certainement pas le classement que l’Anversois attendait de ce premier Rolex Series de la saison doté de 7 millions de dollars (6,3 millions d’euros), soit plus du double de la moyenne des autres tournois.

Colsaerts : « A l’entraînement dès ce lundi »

Nicolas Colsaerts a terminé 42e. «  J’ai raté mon départ, suite à un bogey frustrant au 3 et après une occasion de birdie ratée au 2 », confiait le Bruxellois. « Ensuite, j’ai mis quelques trous à trouver ma carburation et j’ai sauvé mon dimanche dans les derniers trous. Ces 4 birdies m’ont fait du bien, car mon jeu est meilleur que mes scores. Dès ce lundi à l’Emirates, théâtre du prochain Dubai Desert Classic, je vais travailler mes coups de 100 à 120 mètres, car je suis trop loin des trous et cela me prive de plusieurs birdies. C’est dommage car je drive vraiment très bien pour le moment. »

Detry : « Mon drive m’a laissé tomber »

Le drive, c’est précisément le coup que Thomas Detry a perdu ce dimanche ! D’autant plus dommage que samedi soir, à l’issue des trois premiers tours, le Bruxellois occupait une très belle 7e place, à quatre coups de Lee Westwood… « Dès le premier trou, mon coup de drive m’a laissé tomber ! », soupirait-il, après avoir dégringolé de 48 places au classement en cette seule dernière journée. « Et je n’ai pas réussi à me régler. Il est impossible de jouer un terrain aussi long et étroit sans un coup de drive irréprochable. Je dois, et je vais, trouver les solutions dans les prochains jours avant le prochain tournoi. Cela dit, je suis très content de mes trois premiers tours. Cela a été encourageant et prometteur pour la suite. Ce qui est sûr, c’est que je ne suis pas du tout inquiet de ce 78 de clôture  ».

Dès ce lundi donc, nos compatriotes seront à pied d’œuvre à Dubaï, deuxième étape, dès cette semaine, de ce « triptyque du désert »…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous