Accueil Belgique Politique

Le PS bruxellois tente d’éteindre l’incendie Kir

L’exclusion d’Emir Kir provoque un séisme en interne. Les uns saluent, les autres dénoncent. Tous réclament un débat sur la diversité. En filigrane : le communautarisme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le PS bruxellois a surpris tout le monde en osant exclure Emir Kir. Dix-huit mille voix, un siège de député, un mayorat… « On peut perdre des voix, pas des principes », rappelle Jérémie Tojerow, auteur de la plainte contre le bourgmestre de Saint-Josse. Samedi, les mandataires et militants qui craignaient une certaine forme de lâcheté, mâtinée de réalisme électoral, ne cachaient pas leur soulagement. A l’inverse, les soutiens de l’exclu, qui se comptent bien au-delà du kilomètre carré tennoodois, exprimaient une déception souvent indignée. Pour les ténors de la Fédération, tenants d’une sanction lourde, l’exclusion a ouvert, dans la nuit de vendredi, une longue période de gestion de crise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Toussaint Francis, vendredi 24 janvier 2020, 20:35

    En matière de complaisance avec la dictature d'Erdogan et de négation du génocide arménien, il y a un certain Safa Akyol, bras droit d'Emir Kir et membre de la direction nationale du Mouvement des Jeunes Socialistes. Si Emir Kir méritait son exclusion du PS, que dire alors de ce Safa Akyol ? ! ? Voir l'article consacré par "Résistances" à ce personnage : https://resistances-infos.blogspot.com/2020/01/dirigeant-du-mjs-et-nationaliste-pro.html Qu'attend donc le Parti Socialiste pour le faire passer devant le Comité de Vigilance ?

  • Posté par Leotard Marc, lundi 20 janvier 2020, 13:29

    Soyons clair ! M. Kir n’est pas exclu de la démocratie belge ; il est exclu du PS. En démocratie, on a le droit d’être islamo-fasciste (AKP, MHP) comme on a le droit d’être de toute origine ou langue. Mais que le PS refuse de se faire infiltrer par des non-démocrates est totalement légitime. Et les origines de MM. Laaouej, Chahid, Harouche ou Madrane montrent bien que ce n’est pas une exclusion anti-étranger, ni anti-musulmans.

  • Posté par Slezingher , lundi 20 janvier 2020, 10:45

    La recherche des voix à n'importe quel prix amène à ce vote communautaire et si en Turquie, le clientélisme est la base de la politique, en Belgique ce n'est ou ce ne devrait pas être le cas. Les élus d'origine étrangère sont les bienvenus du moment qu'ils s’adaptent à nos us et coutumes. Ils devraient prendre exemple sur les personnes élues d'origine étrangère ni turques ni marocaine.

  • Posté par Staquet Jean-marie, lundi 20 janvier 2020, 10:17

    « Qui interpréteraient tout cela comme la preuve d’une défiance ou pire, d’un mépris ou d’une hostilité à leur égard. »...en fait, ils interprètent très correctement la situation mais personne ne peut se permettre de le dire :)

  • Posté par Bernard Jean-pierre, lundi 20 janvier 2020, 10:12

    Absolument d'accord, on est belge ou turc, ou …. mais pas de double nationalité. Libre choix, mais un choix.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs