Le train de nuit reliant Vienne-Bruxelles arrive en Belgique ce lundi matin (photos)

Un nouveau train de nuit reliant Vienne à Bruxelles a été inauguré dimanche soir, symbolisant la volonté de l’Autriche de contribuer de manière décisive à l’ambition européenne de réduire les émissions de CO2.

La compagnie ferroviaire publique autrichienne ÖBB s’est lancée depuis quelques années dans un renouvellement de son offre de nuit, dont elle est aujourd’hui particulièrement « fière », selon son président Andreas Matthä.

Un voyage Vienne-Bruxelles par le rail émet moins d’un dixième de CO2 de celui que rejette l’avion.

Le premier train, portant le slogan #loveyourplanet (#aimetaplanète), est parti de Vienne à 20h38 (19h38 GMT) au son d’un orchestre qui interprétait l’hymne de l’Union européenne, « L’Ode à la joie ». Il devait arriver dans la capitale belge lundi à 10h55.

Les deux pays n’avaient plus de liaison ferroviaire directe depuis 16 ans.

Le Vienne-Bruxelles est programmé pour l’instant deux fois par semaine, le dimanche et mercredi soir, tandis que le Bruxelles-Vienne part le lundi et le jeudi soir, avec des wagons qui se sépareront pour desservir Munich (Allemagne) et Innsbruck (Autriche).

En octobre, ÖBB avait fait état d’une hausse de 11 % sur un an de ses réservations de nuit. Le billet commence à 19 euros, un tarif qui rivalise facilement avec les compagnies aériennes low-cost, mais qui n’offre qu’un siège, pas une couchette.

La compagnie autrichienne propose 27 trains de nuit, et prévoit d’ajouter Amsterdam (Pays-Bas) comme prochaine destination. Fin 2016, elle avait pris le risque d’acheter la filiale trains de nuit de son concurrent allemand Deutsche Bahn.

L’Autriche veut devenir « neutre en carbone » d’ici à 2040, a rappelé la ministre autrichienne de l’Environnement, Leonore Gewessler.

« Il n’y a pas d’autre ville dans l’Union européenne qui ait autant de trains de nuit au départ que Vienne, et le réseau peut encore s’étendre », a-t-elle affirmé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. 50710002

    Coronavirus: l’Italie sous cloche pour contenir l’épidémie, l’angoisse monte

  2. François Fillon et son épouse Penelope - ici, en décembre dernier -, risqent jusqu’à dix ans de prison.

    Face aux juges, François et Penelope Fillon risquent gros

  3. CULTURE AALST CARNIVAL ZONDAGSSTOET

    Alost: les mêmes caricatures antisémites en 2020, quel avenir pour ce carnaval?

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti ou le souvenir du Doggerland

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Alost, où le permis de rire rivalise avec la banalisation

    Alost a donc fait de la résistance, les carnavaliers et beaucoup d’Alostois revendiquant le « droit de rire de tout » après s’être placée sous la loupe mondiale en raison des caricatures antisémites admises lors de son carnaval de 2019. Ce dimanche, le trait a encore été forcé. Les personnages contestés de l’an dernier ont été réinjectés dans d’autres scénarisations. La figure séculaire du Juif avare, spéculateur, manipulateur, a encore été amplifiée en raison de la mise en cause universelle de ce sens de l’humour alostois...

    Lire la suite