Incendies en Australie: Goffin et les Belges mettent un tableau aux enchères pour aider les victimes

Incendies en Australie: Goffin et les Belges mettent un tableau aux enchères pour aider les victimes
Belga

Le monde du tennis s’est mobilisé pour venir en aide aux victimes des ’bushfires’, les feux de forêt qui ravagent le Sud-Est de l’Australie. L’Australien Nick Kyrgios a été le premier à lancer le mouvement en décidant de donner 200 dollars par ace qu’il servirait durant la tournée australienne. D’autres ont emboîté le pas, les stars du circuit acceptant notamment de participer au ’AO Rally for Relief’, une exhibition, mercredi dernier, dans la Rod Laver Arena, qui a permis de récolter près de 5 millions de dollars.

L’Open d’Australie a également lancé une nouvelle action, ce lundi à Melbourne, dans l’espoir de récolter encore plus de fonds. Baptisée ’Tennis Charity Auction’, elle propose aux amateurs de tennis, mais pas seulement, de soumettre une enchère pour acquérir plusieurs objets offerts par les joueurs et les joueuses. Y figurent déjà les raquettes de Serena Williams et Dominic Thiem, la paire de chaussures de Naomi Osaka avec laquelle elle a remporté l’US Open en 2018 ou encore le T-shirt de Stefanos Tsitsipas, vainqueur des ATP Finals à Londres.

David Goffin et les Belges ont également décidé de participer. Le Liégeois et ses équipiers Steve Darcis, Kimmer Coppejans, Sander Gillé et Joran Vliegen ont ainsi accepté que le tableau qu’ils ont dessiné et signé de leurs propres mains lors de l’ATP Cup à Sydney soit mis aux enchères. Au même titre que les autres équipes participantes, l’Espagne de Rafael Nadal et la Serbie de Novak Djokovic en tête.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • BELGAIMAGE-160892153

    Par Damien Poncelet

    Grands Chelems

    Roger Federer, forfait à Roland-Garros, se projette sur Wimbledon et les Jeux

  • Mertens a été bousculée par son amie Sabalenka (6-4, 6-3).

    Par Yves Simon, à Dubaï

    ATP - WTA

    Bye, bye Dubaï pour Elise Mertens

  • Fred Hemmes, au bord du court, pour donner des instructions directement à Kim Clijsters
: c’est une première à Dubaï
!

    Par Yves Simon et Yves Simon, à Dubaï

    ATP - WTA

    Le tournoi de Dubaï innove avec du coaching aussi en tribunes

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel croyait qu’il pourrait vaincre la tradition. Celle qui veut que le premier sommet rate.

    Charles Michel rate son pari: il faudra encore un sommet pour le budget européen

  2. Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost
? Il semble que oui
!

    Le carnaval d’Alost pourrait donner lieu à de nouveaux dérapages: comment en est-on arrivé là?

  3. PHOTO NEWS

    Désormais, Mehdi Carcela est décisif d’une autre manière au Standard

La chronique
  • Un smartphone {pliable} ou {pliant}?

    Voici quelques jours, votre quotidien favori a répercuté une annonce qui n’avait rien de téléphoné, semble-t-il : une célèbre entreprise sud-coréenne va commercialiser en Belgique son deuxième smartphone pliable. Un smartphone pliable  ? Moue dédaigneuse dans les chaumières branchées High-Tech, qui se transforme toutefois en jubilation quelques lignes plus loin : cette fois, il est question d’un smartphone pliant. Un smartphone pliant ? Au risque d’encourir les ricanements condescendants de certains geeks, ce billet va tenter d’explorer les plis et replis de ces téléphones que l’on dit intelligents.

    Ils plient tous…

    Cette chronique vous a proposé, il y a quelques semaines, une analyse des suffixes -ant et -...

    Lire la suite