Saisie de 13,2 kg de substances stupéfiantes à Bruxelles: deux personnes placées sous mandat d’arrêt

Saisie de 13,2 kg de substances stupéfiantes à Bruxelles: deux personnes placées sous mandat d’arrêt
Photo News

Dans le cadre d’une enquête ouverte pour vente de khat en octobre 2019, le service Recherche locale de la zone de police de Bruxelles-Midi a effectué vendredi trois perquisitions qui ont permis la saisie de 13,2 kg de khat à la résidence d’un couple, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles. Sur les quatre personnes arrêtées, deux ont été placées sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction et deux autres ont été relaxées après audition.

Ce sont de nouveaux éléments portés à la connaissance des enquêteurs qui ont permis de réaliser ces perquisitions. Les deux personnes placées sous mandat d’arrêt nient toute implication dans la vente de stupéfiants.

Le khat est un arbuste cultivé en Afrique de l’Est et au sud de la péninsule arabique (au Yemen principalement). Il est habituellement consommé dans ces pays-là, où il n’est pas interdit. En Belgique, le khat est interdit et fait partie de la liste des substances stupéfiantes. En effet, les feuilles de khat contiennent trois principes actifs dont le plus puissant est la cathinone. La structure chimique de la cathinone ressemble beaucoup à celle des amphétamines.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous