Michel Vlap sur sa situation à Anderlecht: «C’est à moi de montrer que je dois à nouveau être titulaire»

photo news
photo news

Arrivé en grande pompe l’été dernier en provenance d’Heerenveen contre un chèque de huit millions d’euros, Michel Vlap peine à convaincre. Surtout après la première partie de saison, disputée à Anderlecht, lors de laquelle il a enchaîné les hauts et les bas. Le milieu de terrain néerlandais fait le point à la mi-saison.

Avec seulement quatre buts et une passe décisive pour les Mauves, Vlap n’a pas encore répondu à l’attente que la direction du RSCA avait placée en lui. Parfois sur le banc de touche, parfois dans le onze de base, le N.10 d’Anderlecht peut mieux faire. Il le sait et il va tout faire pour permettre à son club d’atteindre les Playoffs 1 dans quelques semaines.

« Anderlecht est un club tellement grand », a expliqué Michel Vlap dans les colonnes du Friesch Dagblad, un quotidien néerlandais. Avant de poursuivre : « Les supporters veulent voir des guerriers et un football offensif. Nous devons tout faire pour nous en assurer. » Et ce, malgré le fait que Vlap soit parfois contraint d’endosser la tenue de remplaçant, comme ce dimanche face à Bruges. « Je ne sais pas quelle était la raison de l’entraîneur pour me mettre sur le banc, mais je n’étais bien sûr pas ravi. C’est à moi de montrer que je dois à nouveau être titulaire. Parce que j’appartiens à l’équipe de base.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous