Accueil Monde Afrique

RD Congo: Tshisekedi menace de «virer» des ministres

Cet avertissement – une sorte de bombe atomique constitutionnelle – vise directement les ministres issus du Front commun pour le Congo (FCC, pro-Kabila).

Temps de lecture: 2 min

Le président congolais Félix Tshisekedi a menacé de « virer » des ministres, voire de dissoudre l’Assemblée nationale, si ses partenaires de la coalition fidèles à son prédécesseur Joseph Kabila sapaient son pouvoir en République Démocratique du Congo (RDC).

« Le Congolais m’a confié une mission et je dois rendre compte à ce peuple. Et celui qui ne va pas suivre mes instructions et qui s’attachera aux instructions de sa famille politique, il sera viré », a déclaré le chef de l’Etat dimanche devant la diaspora congolaise à Londres, selon des propos cités lundi par la presse kinoise.

Cet avertissement – une sorte de bombe atomique constitutionnelle – vise directement les ministres issus du Front commun pour le Congo (FCC, pro-Kabila), soit la majorité des 67 membres du gouvernement.

« Jusqu’à présent, je n’ai vu aucun ministre s’opposer à mes décisions. Mais certains ministres me disent qu’ils subissent des pressions », a-t-il ajouté dans un discours en lingala disponible sur le compte Twitter de la radio Top Congo.

« Je ne peux pas dissoudre l’Assemblée nationale tant qu’il n’y a pas crise », a-t-il ajouté. Mais en cas d’« obstruction », « je serai contraint, en fin de compte, de prendre la décision de dissoudre l’Assemblée nationale ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Kyla Monga, mercredi 22 janvier 2020, 11:07

    Vaines paroles, le president n' a pas assez de pouvoir, il le sait bien. Fatshi beton non-armes.

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs