Accueil Monde Proche-Orient

Trois roquettes tirées près de l’ambassade américaine à Bagdad

Depuis fin octobre, des dizaines de roquettes ont visé des soldats et des diplomates américains en Irak, notamment dans la Zone verte de Bagdad.

Temps de lecture: 1 min

Trois roquettes sont tombées lundi soir sur la Zone verte de Bagdad, près de l’ambassade américaine, ont indiqué à l’AFP des sources au sein des services de sécurité, sans faire état de victime.

Depuis fin octobre, des dizaines de roquettes ont visé des soldats et des diplomates américains en Irak, notamment dans la Zone verte de Bagdad. Ces attaques n’ont jamais été revendiquées mais elles ont été attribuées pour plusieurs d’entre elles aux factions pro-Iran par Washington.

Les manifestants, pour éviter que le mouvement né en octobre ne perde de son élan face à la montée des tensions entre Washington et Téhéran, ont adressé le 13 janvier un ultimatum d’une semaine aux dirigeants pour répondre à leurs demandes, principalement une refonte du pouvoir passant par des élections anticipées.

Dès dimanche, à la veille de la date-butoir, des jeunes manifestants ont commencé à bloquer routes et ponts à l’aide de pneus brûlés à Bagdad et dans le Sud.

Lundi, ils ont relancé leur action dans la capitale : des jeunes portant des casques et des masques à gaz ont érigé des barricades métalliques pour tenter de repousser la police anti-émeute.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs