Megxit: le prince Harry a quitté le Royaume-Uni pour retrouver Meghan au Canada

Megxit: le prince Harry a quitté le Royaume-Uni pour retrouver Meghan au Canada
AFP

Le prince Harry est arrivé lundi soir au Canada où il devrait retrouver son épouse Meghan et leur fils Achie, qu’il n’a pas revus depuis l’annonce de sa mise en retrait de la famille royale, selon des médias britanniques.

L’avion du prince, qui était parti de l’aéroport de Londres Heathrow, a atterri à l’aéroport de Vancouver peu après 19 heures locales (4 heures en Belgique), a indiqué le quotidien Daily Mail. Le journal publie des photos d’un homme présenté comme Harry, marchant sur le tarmac de l’aéroport vêtu d’un blouson et d’un jeans, portant un sac à dos.

La chaîne d’information Sky News a également diffusé des images de l’arrivée au Canada du prince Harry. Selon le Mail, le duc de Sussex a ensuite discrètement gagné en avion l’île de Vancouver, face à la métropole de la côte pacifique, où l’attendaient Meghan et Archie dans la maison qu’ils occupent depuis plusieurs semaines et où la famille princière a passé les fêtes de fin d’année.

Cette information n’a pu être confirmée par l’AFP.

Une rupture plus franche qu’espérée

Meghan Markle a effectué sa première sortie publique le 15 janvier à Vancouver, où elle a rendu visite à deux associations caritatives. Les questions restent nombreuses concernant la nouvelle vie du prince qui se retrouve bien plus en retrait de la monarchie britannique avec son épouse Meghan qu’il ne l’aurait sans doute souhaité. Comment le couple va-t-il gagner de l’argent ? Qui va payer pour sa sécurité ? Quels liens va-t-il garder avec la famille royale britannique ?

La reine Elizabeth II avait annoncé samedi, moins de dix jours après l’annonce choc du « Megxit », un accord permettant à son petit-fils de prendre du recul comme il le voulait.

Mais la rupture sera plus franche qu’espéré puisque le duc et la duchesse de Sussex ne seront plus des « membres actifs » de la famille royale. Ils ne pourront plus se prévaloir de leur titre d’altesse royale, bien qu’ils le conservent, ni représenter officiellement la souveraine de 93 ans.

Le prince âgé de 35 ans, qui reste sixième dans l’ordre de succession au trône, va devoir notamment renoncer à ses fonctions militaires, auxquelles il était attaché.

S’exprimant publiquement pour la première fois sur la crise qu’il a provoquée dans la monarchie britannique, Harry a reconnu dimanche soir ressentir « une grande tristesse » : « Nous espérions continuer à servir la reine, le Commonwealth et mes associations militaires, mais sans financement public. Malheureusement, cela n’a pas été possible », a-t-il expliqué lors d’un dîner de charité à Londres.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous