Open d’Australie: Flipkens battue au jeu décisif du troisième set par Muchova au premier tour

Belga
Belga

Kirsten Flipkens (WTA 81) n’est pas parvenue à se qualifier pour le deuxième tour de l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem 2020. Sur le court N.13, la Belge s’est inclinée 6-3, 2-6, 7-6 (10/7) devant la Tchèque Karolina Muchova (WTA 22/N.20) après 2h26 de jeu.

Menée une manche à rien pour sa 12e participation à Melbourne Park, ’Flipper’ est parvenue à remporter la deuxième en commettant moins de fautes directes que son adversaire.

Plus performante au service que Flipkens, et avec un meilleur ratio coups gagnants – fautes directes, la Tchèque s’est envolée à 5-2 mais la Belge, accrocheuse, a sauvé trois balles de match afin de recoller à 5-5 avant de forcer le jeu décisif.

Deux fautes directes de Flipkens et deux coups gagnants de Muchova ont directement porté le score à 4-0. Malgré un retour à 4-4 puis à 8-7, la Belge a finalement dû rendre les armes au terme d’une âpre bataille.

Muchova, 23 ans, défiera au 2e tour l’Américaine Catherine Bellis (WTA 600), tombeuse en deux manches de l’Allemande Tatjana Maria (WTA 87).

Après la défaite en deux sets (6-2, 6-1) plus tôt dans la journée d’Alison Van Uytvanck (WTA 47) contre la Française Fiona Ferro (WTA 63), Greet Minnen (WTA 119) a elle écarté la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (WTA 99) en trois sets, 7-6 (3), 4-6 et 7-5, pour son premier match en simple dans un Grand Chelem.

Elise Mertens (WTA 17) devait affronter la Monténégrine Danka Kovinic, 86e mondiale, mais le match de la N.1 belge a été reporté à mardi par les organisateurs. En raison de la pluie lundi, plusieurs dizaines de matches du premier tour avaient été reprogrammés mardi, portant à 96 le nombre de parties à disputer lors de cette deuxième journée. Huit duels du tableau féminin, dont celui de Mertens, ont donc été repoussés car le programme surchargé de la journée ne pouvait plus être tenu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • BELGAIMAGE-160892153

    Par Damien Poncelet

    Grands Chelems

    Roger Federer, forfait à Roland-Garros, se projette sur Wimbledon et les Jeux

  • Mertens a été bousculée par son amie Sabalenka (6-4, 6-3).

    Par Yves Simon, à Dubaï

    ATP - WTA

    Bye, bye Dubaï pour Elise Mertens

  • Fred Hemmes, au bord du court, pour donner des instructions directement à Kim Clijsters
: c’est une première à Dubaï
!

    Par Yves Simon et Yves Simon, à Dubaï

    ATP - WTA

    Le tournoi de Dubaï innove avec du coaching aussi en tribunes

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel croyait qu’il pourrait vaincre la tradition. Celle qui veut que le premier sommet rate.

    Charles Michel rate son pari: il faudra encore un sommet pour le budget européen

  2. Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost
? Il semble que oui
!

    Le carnaval d’Alost pourrait donner lieu à de nouveaux dérapages: comment en est-on arrivé là?

  3. PHOTO NEWS

    Désormais, Mehdi Carcela est décisif d’une autre manière au Standard

La chronique
  • Un smartphone {pliable} ou {pliant}?

    Voici quelques jours, votre quotidien favori a répercuté une annonce qui n’avait rien de téléphoné, semble-t-il : une célèbre entreprise sud-coréenne va commercialiser en Belgique son deuxième smartphone pliable. Un smartphone pliable  ? Moue dédaigneuse dans les chaumières branchées High-Tech, qui se transforme toutefois en jubilation quelques lignes plus loin : cette fois, il est question d’un smartphone pliant. Un smartphone pliant ? Au risque d’encourir les ricanements condescendants de certains geeks, ce billet va tenter d’explorer les plis et replis de ces téléphones que l’on dit intelligents.

    Ils plient tous…

    Cette chronique vous a proposé, il y a quelques semaines, une analyse des suffixes -ant et -...

    Lire la suite