Jan Jambon à Auschwitz: «Les caricatures du carnaval d’Alost n’auraient pas dû être utilisées»

Jan Jambon est à Auschwitz
Jan Jambon est à Auschwitz - Belga

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) estime que les caricatures juives qui ont été montrées au carnaval d’Alost l’année dernière n’auraient pas dû être utilisées. « Je pense que les participants au carnaval devraient davantage tenir compte des spectateurs et devraient se poser la question du bon goût », a-t-il déclaré mardi en marge d’une visite au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau.

Alost s’est retrouvé dans une tempête l’année dernière à cause d’un char controversé avec des caricatures juives. La communauté juive en a été choquée et a vu des similitudes avec les images d’avant-guerre.

L’Unesco a remis en question la reconnaissance du carnaval d’Alost, mais finalement les autorités communales d’Alost ont pris les devants et le bourgmestre Christoph D’Haese (N-VA) a lui-même demandé le retrait.

Jan Jambon a demandé mardi aux participants au carnaval de prendre en compte le contexte et les sentiments de la communauté juive. « Le carnaval d’Alost est quelque chose de très spécial. Tout le monde y rit. Et je comprends très bien que vous ne pouvez pas expliquer au monde entier la spécificité du carnaval d’Alost. Mais les participants devraient prendre en compte les personnes qui les regardent et poser la question : ’est-ce que cela est de bon goût ?’ Je pense donc qu’ils n’auraient pas dû faire cela. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous