Accueil Grands formats

Grand format - Comment Jupiler et Stella sont partis à la conquête du monde

C’est une histoire rarement contée. Quatre historiens ont eu accès pour la première fois aux archives des familles belges d’AB Inbev. L’histoire de deux brasseurs – Artois et Piedboeuf – qui ont réussi à se hisser à la première place mondiale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 12 min

Quelque 175.000 employés, 227 brasseries, 54 milliards de dollars de chiffre d’affaires, près de 30 % de part de marché mondiale… Les chiffres de la plus grande entreprise belge – le numéro un mondial de la bière AB Inbev – donnent le tournis.

Comment l’union au début des années 70 de deux brasseurs familiaux issus d’un pays aussi minuscule que la Belgique – Artois à Louvain et Piedbœuf à Jupille – a-t-elle pu aboutir cinquante ans plus tard à ce mastodonte plus grand que Coca-Cola ? Et surtout comment, dans un pays qui a vu une grande partie de ses fleurons industriels passer dans des mains étrangères, cette entreprise qui s’est appelée successivement Interbrew, Inbev puis AB Inbev a-t-elle pu grandir aussi fortement tout en restant contrôlée (en partie) par les mêmes actionnaires familiaux belges ? C’est à ces questions que tente de répondre un nouvel ouvrage de référence signé par quatre historiens de l’ULB et de la KU Leuven.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Preudhomme Eric, mercredi 22 janvier 2020, 18:55

    Le Jupilervirus et le Stellavirus peuvent être dangereux pour la santé mais pas autant que le Coronavirus.

  • Posté par Jean-Marie Werts, mercredi 22 janvier 2020, 13:48

    100 milliards de $ de dettes pour le groupe, dans un marché de plus en plus concurrentiel. Saab Miller a couté un fameux pont.

  • Posté par brenes norbert, mercredi 22 janvier 2020, 18:20

    qu'ils nous font payer par des pratiques illégales : https://www.justice-en-ligne.be/La-Commission-europeenne-condamne

Aussi en Grands formats

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs