Accueil Monde Asie-Pacifique

Quels scénarios après la réélection de Tsai Ing-wen à Taïwan?

Cette réélection est un revers majeur pour Xi Jinping. Mais sa marge de manœuvre est limitée. Et celle de l’UE encore plus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Le 11 janvier dernier, les électeurs taïwanais ont largement réélu la présidente Tsai Ing-wen. Face à une Chine menaçant de plus en plus l’autonomie de fait d’un Taïwan démocratique, les citoyens avaient choisi de serrer les rangs autour d’une présidente déterminée à maintenir la souveraineté de son pays.

Dans une interview à la BBC trois jours plus tard, Mme Tsai avait en outre affirmé : « Nous n’avons pas besoin de déclarer que nous sommes un État indépendant. Nous sommes déjà un État indépendant, et nous nous appelons la République de Chine, Taïwan ». Elle s’approchait dangereusement de la ligne rouge : Pékin a toujours laissé entendre qu’une déclaration formelle d’indépendance entraînerait une action militaire. Autant d’événements qui ont nourri la colère de Pékin, et dont l’onde de choc continue à se propager.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs