Taxer les Gafa rapporterait jusqu’à un milliard à la Belgique

Photo d’illustration.
Photo d’illustration. - Reuters

Cela fait des années que la taxation des géants du net (les Gafa) constitue un enjeu majeur pour adapter la fiscalité mondiale à la numérisation de l’économie de ces dernières décennies, afin que les Etats puissent percevoir des taxes même si les groupes ne sont pas physiquement présents sur leur territoire.

L’UE projette depuis plusieurs années une taxe européenne sur les géants du numérique mais n’est pas parvenue à dégager l’unanimité pour la mettre en œuvre : les Irlandais et les Scandinaves s’y sont opposés.

La Commission a étudié l’impact qu’une « taxe Gafa » aurait sur chacun de ses Etats membres. Le Soir a pu consulter les résultats de cette étude. Il en ressort qu’à de rares exceptions près, les pays européens sortiraient gagnants d’une refonte en profondeur de la fiscalité internationale pour assurer que chaque pays a sa part du gâteau de Facebook, Google et consorts.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous