Le diamant géant de Louis Vuitton sera poli et taillé à Anvers

Le diamant géant de Louis Vuitton sera poli et taillé à Anvers
AFP

La maison de luxe Louis Vuitton a présenté ce mardi, à Paris, « Sewelô », le deuxième plus gros diamant du monde, une pierre précieuse qui attend d’être polie et découpée en plus petites pierres précieuses à Anvers par le tailleur de diamants HB Company, rapportent L’Echo et De Tijd mercredi.

Extrait au Botswana par l’entreprise Lucara en avril 2019, « Sewelô » pèse environ 350 grammes et a la taille d’une balle de tennis. Le tailleur de diamants HB Company a indiqué la semaine passée qu’un accord de collaboration avait été conclu entre la maison Louis Vuitton et la société canadienne Lucara Diamond, propriétaire de la mine où a été découvert le diamant, pour « planifier et tailler une collection de diamants à partir de Sewelô ». De Tijd tient de sources initiées que l’entreprise diamantaire anversoise Simply Sparkling de la fammile Seber pourrait être derrière HB Company.

La directrice du Syndicat de l’industrie diamantaire belge, Melissa Smet, explique par ailleurs que « ce qui rend la pierre spéciale, c’est aussi sa nature mystérieuse. La pierre est recouverte de carbone noir et la qualité du diamant caché sous cette couche reste un mystère. On n’a néanmoins pas la certitude que le diamant produira des pierres précieuses de haute qualité, ce qui implique un plus grand risque ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous