Accueil Léna

Tels des ours sauvages dans les tanières de l’Etat islamique en Irak

Les irréductibles de l’Etat islamique ont trouvé refuge dans des galeries de montagnes situées non loin d’Erbil. Et ils sont prêts à retourner au combat.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

L’Etat islamique guette sous la montagne. Un trou sombre dans la roche mène tout droit à la tanière des djihadistes. Une cachette parfaitement invisible pour les yeux inexpérimentés. Ce n’est qu’en fixant ce point pendant quelques secondes que l’on parvient à discerner l’espace noir et vide entre le jaune du sable et le brun des arbustes. Il ne fait pas plus de 70 centimètres de large et permet tout juste à un homme de passer. Tout autour, on peut voir des dizaines de cavités naturelles similaires, mais celle-ci a quelque chose de différent : des pierres empilées sur les côtés et quelques branches sèches forment une sorte de chambranle primitif.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs