Michel Platini de retour dans le football: il devient conseiller du syndicat mondial des joueurs Fifpro

Photonews
Photonews

Le retour de Michel Platini dans le milieu du football se dessine : l’ancien président de l’UEFA est devenu le conseiller personnel de Philippe Piat au sein de la Fifpro, a indiqué mercredi le patron du syndicat mondial des joueurs.

« Compte tenu de son aura, de son entregent, des connaissances et des fonctions qu’il a occupées, c’est quelqu’un d’important qui sera écouté au plus haut niveau », a déclaré le dirigeant français, confirmant une information du quotidien L’Equipe.

« Je le connais depuis 1972 ! Comme il était libre, ça a facilité le rapprochement », a-t-il poursuivi. « À partir du moment où il est bénévole et qu’il n’occupe pas de fonction élective, il n’y a rien qui nous empêche de parler dès maintenant ».

L’ancien triple Ballon d’Or amorce son retour, qu’il a toujours laissé entendre, après qu’il a fini de purger, en octobre, une suspension de quatre ans « de toute activité liée au football » pour avoir perçu un paiement sans contrat écrit et tardif de deux millions de francs suisses de la part de Sepp Blatter, président à l’époque de la fédération internationale (Fifa).

Président de l’UEFA entre 2007 et 2015, Platini s’apprêtait à succéder à Blatter à la tête de la Fifa, quand cette affaire a précipité sa chute.

Conseiller avant de devenir président ?

Au sein de la Fifpro, le syndicat des joueurs à l’échelle internationale, Philippe Piat espère que l’influence de l’ancienne star de la Juventus lui permettra d’avancer sur plusieurs dossiers, dont « la convention collective européenne, les calendriers, etc. », a-t-il listé.

« Il était beaucoup pro-joueurs. Quand il était président de l’UEFA, il a réussi à imposer ses vues, parce qu’il était Michel Platini et que les grands clubs l’écoutaient », a poursuivi Piat, par ailleurs co-président du syndicat français des footballeurs professionnels (UNFP).

Cette annonce tombe à deux ans de la prochaine élection du président de la Fifpro, pour laquelle Philippe Piat ne se représentera pas.

De là à imaginer Michel Platini briguer sa succession… « C’est prématuré ! Pour se présenter, il faut avoir fait ses preuves », a balayé Piat, avant de poursuivre : « Il n’y a pas d’antinomie entre mon départ et l’éventuel cursus qui pourrait mener à ça (candidature de Platini). On n’a pas d’intérêts divergents. On verra comment évolueront les choses ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • photo news

    Par Didier Schyns (avec Ph.Dw.)

    Standard

    SC Charleroi - Standard, un choc wallon pour l’honneur et le prestige

  • photo news

    Par GUILLAUME RAEDTS

    Anderlecht

    Depuis le début de saison, Anderlecht connaît des lendemains qui déchantent

  • photo news

    FC Barcelone: Lionel Messi, més que el club

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Environ un millier de personnes sont en quarantaine dans l’ouest de l’Allemagne vendredi, maintenant que le nombre de cas confirmés est passé à 53. La mesure s’applique au district de Heinsberg, très près de la frontière avec la Belgique.

    Le coronavirus bouleverse la planète

  2. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    La Bruxelles de 2050 germe aujourd’hui

  3. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite