Affaire Grégory: l’avocat des Villemin est «convaincu que des gens savent dans la région»

Affaire Grégory: l’avocat des Villemin est «convaincu que des gens savent dans la région»
D.R.

L’un des avocats des parents du « petit Grégory », dont l’assassinat en 1984 dans les Vosges n’a toujours pas été élucidé, lance « un appel à témoins » pour que « les gens qui savent parlent », a-t-il indiqué mercredi à l’AFP.

« Je suis convaincu que des gens savent dans la région de Lépanges-sur-Vologne », village des Vosges où vivaient Grégory et ses parents, a déclaré Me Thierry Moser. « Nous espérons qu’il y aura des gens dont la conscience va se réveiller et qui vont effectivement donner des informations à la justice », a-t-il ajouté.

« Nous faisons appel à leur sens moral, à leur civisme, c’est quand même un gamin de 4 ans » qui a été assassiné, a insisté l’avocat mulhousien de Christine et Jean-Marie Villemin, les parents de Grégory.

Selon Me Moser, cet appel à témoins n’est pas celui de la « dernière chance » : « c’est faux et archi faux (…) je peux vous dire que nous avons dès à présent, et je pèse mes mots, des éléments très sérieux et très intéressants dans ce dossier » qui « peuvent s’avérer fructueux » et « me donnent bon espoir », a-t-il souligné.

« Je suis confiant et relativement optimiste », a-t-il ajouté, expliquant que cet appel à témoins avait pour fonction de « fortifier, bonifier et améliorer notre dossier en provoquant des déclarations ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous