Accueil

Quelle utilisation des logiciels libres?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

En parallèle de son intervention sur l’Open Data, Margaux De Ré (Ecolo) a interrogé le ministre Clerfayt (Défi) sur l’utilisation de logiciels libres par les pouvoirs locaux, argumentant sur la simplification des démarches administratives ou encore une meilleure confidentialité. « Dans les domaines techniques, des solutions libres sont intensément utilisées. (…) Il faut reconnaître qu’il s’agit de solutions utilisées par les professionnels de l’informatique », développe le ministre de la Transition numérique, avant d’admettre que « pour les postes individuels, il faut reconnaître que les projets de déploiement de solutions libres se sont révélés être des impasses. (…) La stratégie du gouvernement se veut pragmatique. Il s’agit de rechercher la solution qui s’avère la meilleure pour chacun des besoins rencontrés. » Un bilan mitigé que veut améliorer la députée Ecolo qui appelle à une réflexion transversale sur ce sujet pour faire émerger plus de connaissances et de talents dans ce secteur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs