Accueil Société Régions Bruxelles

«L’Open Data, c’est la démocratie»

Ce mercredi, en commission, les débats ont rappelé le potentiel de l’Open Data pour la capitale. Un enjeu important, et encore méconnu, à l’heure où Bruxelles veut être une « smart city » et réussir sa transition numérique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le débat sur l’Open Data, au sein de Région bruxelloise et des pouvoirs locaux, a rythmé la commission des Affaires économiques et de l’Emploi ce mercredi matin. La députée bruxelloise Margaux De Ré (Ecolo) a interpellé à ce sujet le ministre Clerfayt (Défi) chargé de la Transition numérique en soulignant « l’importance de la souveraineté des données et de leurs implications démocratiques. » Concept en plein développement ces dernières années, l’Open Data permet le partage de données numériques dont l’accès et l’usage sont laissés libres aux usagers. L’accès et la réutilisation des informations du secteur public sont d’ailleurs un droit, défini par une directive européenne et une ordonnance bruxelloise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs