Vers un grand réseau hospitalier public/privé

Vers un grand réseau hospitalier public/privé

Après de longs mois d’intenses tractations, le paysage hospitalier bruxellois pourrait enfin se dessiner. Ces derniers jours, les bourgmestres d’Etterbeek, Ixelles, Anderlecht et Saint-Gilles ont multiplié les contacts. Et fini par arrêter leur choix : un grand réseau public/privé, réunissant « leurs » hôpitaux d’Iris Sud, ceux de la Ville, le Chirec et Erasme. Une solution, plaident résolument Vincent De Wolf (MR), Christos Doulkeridis (Ecolo) et Charles Picqué (PS).

Le conseil d’administration de la faîtière Iris vient, lui aussi, de marquer son accord sur ce réseau XXL. Le dossier sera, dans les prochains jours, présenté (et défendu) devant les corps médicaux, le personnel, les syndicats… Pour Erasme, c’est l’une des deux solutions optimales, lui permettant de garder ses liens avec le Chirec et les hôpitaux publics bruxellois, qui accueillent déjà les étudiants en stage et les médecins diplômés de l’ULB. Quant à la Ville, elle peut s’inscrire dans ce schéma de réseau qui n’interfère en rien dans son projet de groupement (annonciateur d’une fusion) avec Erasme. Pour rappel, Philippe Close et Yvon Englert entendent créer « le plus grand hôpital du Royaume », en intégrant, dans une même entité, Bordet et Erasme mais aussi Saint-Pierre, Brugmann et l’Huderf. Annoncé pour la fin 2019, le projet a pris du retard, les conseils médicaux de Saint-Pierre et Brugmann l’ayant retoqué à l’automne. A bonnes sources, on précise que l’épure, amendée, a été soumise au personnel, qui doit se prononcer dans les prochaines semaines. Ce groupement s’intégrerait donc dans le grand réseau…

Reste le Chirec

Reste à embarquer le Chirec dans un grand réseau qui n’était pas son choix initial. Selon nos informations, il discute pour l’heure bel et bien de cette option, en la conditionnant au vote, par le Parlement bruxellois, de l’ordonnance cadre. Or, le nouveau ministre de la Santé, Alain Maron (Ecolo) et, avec lui, le gouvernement régional, planche sur un texte ouvrant la voie à un maximum d’hypothèses, en ce compris le réseau XXL, jugé le plus opportun.

► Pourquoi la situation se débloque aujourd’hui, pourquoi un réseau XXL est une solution optimale selon de nombreux acteurs : toutes les explications sur Le Soir+.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous