Affaire Benalla: un témoin met en cause des membres de l’Elysée dans la disparition des coffres-forts

Affaire Benalla: un témoin met en cause des membres de l’Elysée dans la disparition des coffres-forts

Un militaire français, Chokri Wakrim, a mis en cause des membres de la présidence française dans la disparition de deux coffres-forts de l’ex-chargé de mission de l’Elysée, Alexandre Benalla, a appris l’agence AFP mercredi de sources proches du dossier, confirmant une information de Mediapart.

Entendu mardi par la Brigade criminelle, M. Wakrim a raconté avoir vu deux membres de la présidence en présence du premier coffre dans l’appartement parisien de Pascale Perez, une femme d’affaires ayant apporté son aide à Alexandre Benalla, a précisé une des sources proches du dossier.

Il s’agirait, selon le témoin, de Christian Guédon, membre du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR), et d’un conseiller du chef d’état-major particulier d’Emmanuel Macron, Ludovic Chaker, par ailleurs ex-secrétaire général d’En Marche.

Ce coffre, qu’Alexandre Benalla utilisait pour ranger ses armes, n’était plus chez lui lors de la perquisition de juillet 2018 au démarrage de l’affaire. Resté introuvable, il est au coeur de l’un des volets de la tentaculaire affaire qui porte son nom.

Dissimulation de preuves ou pas ?

Depuis février 2019, les enquêteurs cherchent à déterminer s’il y a eu dissimulations de preuves de la part de l’ex-chargé de mission. Cette armoire-forte « a dû être emmenée dans un lieu sûr par une personne mais ce n’est pas moi qui me suis occupé de cela », leur avait répondu Alexandre Benalla à l’été 2018.

Sur Twitter mercredi, il a dénoncé l’article de Mediapart, qualifié de « copier-coller d’un PV de Chokri Wakrim, sans vérifier ne serait-ce qu’une parole de ce que ce Monsieur invente… » « La vérité, c’est qu’il y a 4 coffres », a-t-il ironisé.

Auditionné en juillet, Ludovic Chaker a reconnu avoir participé à l’exfiltration de la famille Benalla, dont le domicile était encerclé par les médias. Mais il « conteste fermement depuis le début avoir déplacé ce coffre », selon son entourage.

Lors de son audition, qui a duré plus de neuf heures, Chokri Wakrim a également indiqué avoir été témoin d’une conversation pendant laquelle Alexandre Benalla aurait demandé à Christian Guédon de vider un second coffre-fort, dans son bureau de l’Élysée.

D’après Chokri Wakrim, le contenu de ce coffre, vidé juste avant la perquisition du 25 juillet 2018, aurait été emporté dans un sac de sport, qu’il précise avoir vu au domicile de Pascale Perez.

Mi-novembre, ce sous-officier de l’armée de l’air avait écrit au procureur de Paris pour demander son audition, évoquant déjà « l’existence d’un deuxième coffre (…) à l’Elysée ». L’enquête venait alors tout juste d’être confiée à une juge d’instruction.

Accusé début 2019 dans un article de Libération d’avoir déplacé le premier coffre-fort, Chokri Wakrim a toujours démenti tout rôle dans cette disparition.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. CULTURE AALST CARNIVAL ZONDAGSSTOET

    Alost: les mêmes caricatures antisémites en 2020, quel avenir pour ce carnaval?

  2. François Fillon et son épouse Penelope - ici, en décembre dernier -, risqent jusqu’à dix ans de prison.

    Face aux juges, François et Penelope Fillon risquent gros

  3. Tenues de protection et masques faciaux de rigueur pour les participants au carnaval de Venise, où toutes les festivités ont été annulées à partir de ce dimanche.

    Coronavirus: l’Italie sous cloche pour contenir l’épidémie, l’angoisse monte

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite