Charles Picqué (PS) réagit aux propos sur l’«Etat unitaire» de Bouchez: «Il ignore l’histoire et la réalité»

Charles Picqué (PS) réagit aux propos sur l’«Etat unitaire» de Bouchez: «Il ignore l’histoire et la réalité»
Le Soir

Le commentaire de Charles Picqué, ex-ministre-président bruxellois, après les propos de Georges-Louis Bouchez en faveur du retour à la Belgique unitaire, d’avant la Région bruxelloise… « Il faut pour le moins recommander à ce garçon la lecture d’un certain nombre d’ouvrages, d’études, d’analyses. Sans la création d’une Région à part entière, c’était ou l’absorption de Bruxelles par la Flandre, ou sa mise sous tutelle par l’Etat fédéral, comme c’était le cas, avec les effets catastrophiques que nous connaissions, à tous égards, notamment en termes de financement.

Il faut rappeler aussi que la création de la Région bruxelloise a été un facteur de stabilisation et d’unité du pays. Plus généralement, sans la fédéralisation, les réformes de l’Etat successives, avec l’affirmation de trois Régions, wallonne, flamande, bruxelloise, le pays aurait éclaté depuis longtemps. Franchement, comment ignorer les leçons de l’histoire, les faits eux-mêmes ? Je pense notamment au mouvement flamand, qui a enclenché historiquement le processus de fédéralisation, un processus demandé plus tard aussi au sud du pays. En fait de “test”, l’informateur devrait donc aller expliquer en Flandre qu’il est pour l’Etat unitaire et la fin des Régions, il aura la réponse. Il faut constater qu’il ignore l’histoire et la réalité ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous