Open d’Australie: Goffin, vainqueur grâce à «quelques coups de raquette et la confiance du moment»

Open d’Australie: Goffin, vainqueur grâce à «quelques coups de raquette et la confiance du moment»
Belga

David Goffin (ATP 11) a poussé un grand ouf de soulagement, jeudi soir à Melbourne, après s’être qualifié pour le troisième tour de l’Australian Open de tennis au détriment de son ami Pierre-Hugues Herbert (ATP 64). Sur le court N.8, le Liégeois est passé par toutes les émotions pour finir par s’imposer 6-1, 6-4, 4-6, 1-6 et 6-3, après avoir mené deux sets à rien et 3-1, puis surtout avoir été contraint d’effacer un break dans la cinquième manche après avoir fait appel au kiné pour un souci à la hanche gauche.

« Je jouais vraiment très bien. Tout était sous contrôle », a-t-il expliqué. « Et puis, il arrive à me breaker (NdlR : à 3-2) et à 4-4 dans ce troisième set, j’ai senti un blocage, au niveau du bas du dos et de la hanche gauche. J’avais beaucoup plus de difficultés à me déplacer. Et petit à petit, les conditions ont changé. Il faisait plus froid, Pierre-Hugues rejouait de mieux en mieux et je me demandais ce qu’il m’arrivait. Heureusement, avec quelques coups de raquette et la confiance du moment, je suis parvenu à retourner la situation au cinquième set et à m’en sortir avec un dernier coup de rein et un peu de chance aussi. »

David Goffin est donc encore dans le tournoi et c’était l’essentiel jeudi soir, même s’il ne s’est évidemment pas facilité la tâche pour la suite. D’autant qu’au tour suivant, samedi, c’est le Russe Andrey Rublev (ATP 16), 22 ans, l’homme en forme de ce début d’année, vainqueur des tournois de Doha et Adelaïde, qu’il retrouvera de l’autre côté du filet.

« Rublev est en forme pour le moment, il est invaincu cette année », a-t-il poursuivi. « Ce ne sera donc pas facile. Il faudra, pour commencer, que je sois en mesure de bien bouger. Puis, je devrai être agressif, et parvenir à faire le jeu, car une fois qu’il est au milieu du terrain et qu’il peut lâcher son coup droit, il peut trouver toutes les zones et il est très, très fort. J’espère être en mesure de défendre mes chances, car je sens bien mon tennis. Le tournoi n’est pas fini. J’ai envie d’aller encore plus loin. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Elise Mertens a remporté une solide bataille contre Simona Halep: 4-6, 7-5, 7-5 en 2h36

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Elise Mertens: «Je ne me suis jamais sentie aussi proche du Top 10!»

  • Un fameux bras droit!

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Carlos Alcaraz, le nouveau bras armé du tennis espagnol

  • Elise Mertens vaut beaucoup mieux que son classement actuel de 16e joueuse mondiale. @News

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Elise Mertens: le grand décalage

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous