Accueil Monde Proche-Orient

75 ans après Auschwitz, les chefs d’Etat européens dénoncent l’antisémitisme contemporain

Malgré l’affrontement diplomatique entre la Pologne et la Russie en amont, le cinquième Forum de la Shoah, à Jérusalem, s’est révélé moins politisé que craint. Tous ses participants ont alerté sur une recrudescence de l’antisémitisme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

J’aimerais pouvoir assurer que nous, les Allemands, avons appris de l’Histoire une fois pour toutes. Mais je ne peux pas dire cela alors que la haine se répand. » La phrase, prononcée par le président allemand lors du cinquième Forum mondial de la Shoah, à Jérusalem, ne pourrait être plus forte. Mais elle est au diapason d’un événement, qui au-delà de sa vocation mémorielle, se voulait un cri d’alarme sur la recrudescence de l’antisémitisme en Occident. Près d’une cinquantaine de chefs d’Etat, têtes couronnées et officiels de haut rang, la plupart européens, étaient réunis à Jérusalem pour « se souvenir de l’Holocauste et combattre l’antisémitisme », selon le programme officiel du plus grand sommet historique jamais organisé en Israël, à l’occasion du 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Neuberg Michel, vendredi 24 janvier 2020, 7:07

    Je suis peut-être naïf mais je n'arrive toujours pas à comprendre les bases de l'antisémitisme. Doit-on revenir à la condamnation de Jésus? Si mes souvenirs sont bons, il était lui-même juif. Qu'est-ce qui justifie cette haine pour un peuple? Personnellement, ce qui m'agace le plus dans cette religion, c'est cette façon de toujours s'être présenté en victime. D'abord, victime de Pharaon! Dans le film "Le Prince d'Egypte", c'est une caricature honteuse de la "vraie" Histoire. L'esclavage n'existait pas en Egypte. On retombe dans le même travers avec Babylone. Le peuple juif s'est créé une histoire qui est bien loin de la réalité de terrain. N'oublions pas que nous, catholiques et musulmans, au même titre que les juifs, en avons fait notre histoire. Les trois religions monothéistes se fondent sur la même origine. Alors, focaliser sa haine sur un seul peuple est honteux et injustifié. Malheureusement, le dernier épisode de cette saga n'était pas une affabulation et des millions de juifs (et autres) en ont été les victimes, tout comme plus de 20 millions de soviétiques (militaires et civils). J'ai été heureux de voir que Poutine avait été invité cette fois ci à l'événement. C'est bien eux, les soviétiques, qui ont libéré Auschwitz et qui ont payé le plus fort tribu à cette sale guerre et, sans le vouloir, amené les américains à intervenir en Europe pour contrer la progression du communisme. Désolé messieurs les américains de vous reléguer au second rôle.

  • Posté par Bladfeld Samuel, jeudi 23 janvier 2020, 20:14

    Tout le monde accomplit son petit devoir en écoutant Netanyahu se glorifier des meurtres en territoires occupés. On verra le jour anniversaire de la fondation de la Palestine si ce sera la même chose. A moins que d'ici là l'anti sionisme soit déclaré hors-la-loi.

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 23 janvier 2020, 22:54

    Vous démontrez s'il le fallait encore que anti-sionisme et anti-sémitisme c'est en fin du compte la même chose

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs