Thomas Johansson donne des nouvelles David Goffin et de sa douleur au dos: «Il sera prêt pour la bagarre contre Rublev!»

Photonews
Photonews

«  Ça va mieux », nous répond Thomas Johansson, à 15h à Melbourne, lorsqu’on lui demande des premières nouvelles du dos de David Goffin. « Après son blocage contre Herbert, on a traité une première fois son dos, vers minuit, une fois rentrés à l’hôtel. Mais je ne pense pas que ce soit sérieux, David sera prêt pour la bagarre contre Rublev, ce samedi (durant cette nuit belge). On a le meilleur team autour de lui avec Patrice (NDLR : Wauthier, le kiné) pour bien le soigner. Je suis confiant, il sera ok pour demain. On aura un petit entraînement David et moi, dans quelques heures, léger. C’est de toute façon comme ça qu’on aurait préparé le match contre Rublev, car il est prêt. On ne change donc rien, si ce n’est que cet entraînement a lieu un peu plus tard, puisque la priorité, ce sont les soins. C’est un blocage qui m’est déjà arrivé dans ma carrière, je ne veux pas trop entrer dans les détails, mais ça arrive lorsqu’on joue beaucoup sur surface dure. L’important, c’est la rapidité de récupération. »

Et le coach suédois aura les mots pour rassurer et motiver son poulain d’ici son 3e tour. « On voit tout ça comme un plus grand défi encore. Plus que jamais, David devra être efficace dès le premier point. Je lui ai dit ce matin que maintenant, on devait maximiser toutes les opportunités qui se présenteront à lui. Il doit être précis comme un chirurgien… Il doit éviter de passer trop d’heures sur le court. Contre Herbert, il aurait d’ailleurs dû finir ce match en trois sets. Ce n’était pas nécessaire de prolonger ce match. Il a relâché un peu la pédale dans ce 3e set, et on a vu où ça l’a mené. Il devra donc corriger ça contre Rublev et être prêt dès la première balle, tenter d’être agressif. Le niveau qu’il avait durant deux sets et demi contre Pierre-Hugues était incroyable ! Mais croyez-le ou pas, lorsque j’ai gagné le tournoi en 2002, ici, le lendemain de mon premier match, je ne savais plus marcher et j’étais presque dans l’avion, à 20 minutes près. C’est donc un très bon signe ! »

Goffin affrontera donc Rublev en 3e rotation sur l’Arena 1573, le 4e court en importance à Melbourne Park, au cours de la nuit belge. Elise Mertens sera elle aussi en action cette nuit, affrontant CiCi Bellis en 3e rotation sur la Melbourne Arena.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • photo news

    Par Yves Simon, à Dubaï

    ATP - WTA

    Pour Kim Clijsters, «c’est un énorme pas en avant» (vidéo)

  • belga

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Une élimination mais 66% de satisfactions pour Kim Clijsters

  • PHOTO NEWS

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Elise Mertens: «Toute l’attention sur Kim Clijsters, c’est normal»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. RTS325FA

    Le coronavirus en 15 questions

  2. Ne pas consulter le médecin ou le dentiste peut conduire à un surcoût, pour le patient comme pour le système de soins de santé.

    Un Belge sur 20 ne va pas chez le médecin et se met en danger

  3. Ce lundi, le Roi a reçu Maxime Prévot (CDH), Meyrem Almaci (Groen) puis Bart De Wever (N-VA). © Belga.

    Négociations fédérales: l’option des gouvernements «Canada dry»

La chronique
  • Du triomphe des Verts à l’écologie comme religion

    Top là !… Les écologistes autrichiens n’ont pas longtemps hésité avant de signer un accord de gouvernement avec la droite très conservatrice autrichienne.

    Les « Grünen » allemands s’apprêtent à les imiter.

    Trois semaines plus tard, à Paris, l’extrême gauche écolo-anarchisante d’« Extinction-Rebellion » s’attaquait à des succursales bancaires et dégradait, après les avoir envahis, les locaux de la société financière BlackRock.

    Entre les deux événements, c’est le centrisme macronien qui décidait de se repeindre en vert. En vert cru.

    Il existe également un écologisme d’extrême droite, rappelait opportunément Le Figaro  : l’immigration désignée comme une pollution. La ruralité opposée à la ville corruptrice, retour à la terre. Le refus de la PMA ou de la GPA assimilé à un refus des OGM. Contre l’atteinte à l’intégrité de la nature, contre...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: des acteurs qui tournent en rond dans une pièce sans portes ni fenêtres

    Le catch 22 est une situation paradoxale à laquelle un individu ne peut échapper en raison de règles ou de limitations contradictoires. Le terme a été inventé par Joseph Heller qui l’a utilisé dans son roman « 1961 Catch 22 », se référant à une règle de l’Air Force selon laquelle un pilote qui continue à mener des combats aériens sans demander d’être relevé est considéré comme fou, mais est jugé assez sain d’esprit pour continuer à voler dès lors qu’il fait cette requête. On pourrait aussi parler de solution kafkaïenne où...

    Lire la suite