Quatre Belges sur dix pensent que la voiture entièrement autonome n’existera jamais

Quatre Belges sur dix pensent que la voiture entièrement autonome n’existera jamais
Reuters

Environ 30% des Belges estiment que les voitures autonomes ne parviendront pas à éviter un accident, contre 20% il y a trois ans. Ils sont même plus de quatre sur dix, et un Wallon sur deux, à penser qu’elles ne verront jamais le jour, selon un sondage réalisé par l’institut Vias. La surmédiatisation de certains accidents impliquant ce type de véhicule semble avoir eu un impact négatif sur la confiance du public, analyse-t-il. Il préconise dès lors des actions d’information afin de restaurer la confiance des conducteurs.

Seul un Belge sur cinq (18%) voit comme principal avantage des voitures autonomes une moins grande implication dans les accidents, contre 23% début 2017, lors de la précédente édition de ce sondage. Les Wallons (13%) sont nettement moins optimistes que les Flamands (22%). Au sud du pays, les personnes interrogées citent plutôt en premier lieu le fait qu’elles permettent de diminuer le stress en roulant de façon plus détendue (15%).

Quatre Belges sur 10 (40%) ne trouvent même aucun avantage aux voitures autonomes, pour un taux de 37% il y a trois ans. La surmédiatisation de certains accidents, notamment aux Etats-Unis, a probablement influé sur leur opinion, estime Vias.

Un peu moins de la moitié des sondés ne croient pas du tout en un parc automobile constitué uniquement de voitures entièrement autonomes et ceux qui pensent cela possible ne l’envisagent pas avant... 2050.

En revanche, de moins en moins de Belges tiennent à leur liberté de conduire. Ils sont ainsi 28% à aimer avoir le contrôle de leur véhicule et à ne pas vouloir laisser les commandes à un ordinateur, contre 42% en 2017.

Le choix éthique, à savoir la façon dont la voiture autonome réagira lorsqu’elle devra choisir entre plusieurs victimes potentielles en cas d’accident inévitable, ne préoccupe que 22% des interrogés.

Enfin, pour 53% des sondés, le constructeur automobile est le premier responsable en cas d’accident avec une voiture autonome.

Le but ultime des véhicules autonomes reste de tendre vers le zéro accident/tué, seul objectif humainement acceptable, commente Vias. Des actions d’information sont indispensables pour restaurer la confiance des conducteurs. Divers projets auxquels l’institut participe verront d’ailleurs le jour dans les mois qui viennent afin de démontrer les bienfaits de cette technologie pour la sécurité routière et la mobilité, conclut Vias.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. CULTURE AALST CARNIVAL ZONDAGSSTOET

    Alost: les mêmes caricatures antisémites en 2020, quel avenir pour ce carnaval?

  2. François Fillon et son épouse Penelope - ici, en décembre dernier -, risqent jusqu’à dix ans de prison.

    Face aux juges, François et Penelope Fillon risquent gros

  3. Tenues de protection et masques faciaux de rigueur pour les participants au carnaval de Venise, où toutes les festivités ont été annulées à partir de ce dimanche.

    Coronavirus: l’Italie sous cloche pour contenir l’épidémie, l’angoisse monte

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite