Quelque 10.000 militants attendus à la manifestation nationale de la FGTB

Le déficit de la Sécu devrait atteindre 6,4 milliards d'euros à l'horizon 2024 à politique inchangée. "Cela signifie que sans décisions politiques et sociales, nos pensions, nos remboursements de soins de santé, nos allocations sociales risquent d'être rabotés", souligne la FGTB.

Concrètement, le rassemblement a lieu à 10h00 au boulevard Albert II, à la Gare du Nord. La marche démarrera à 11h00, en direction de Bruxelles-Midi, où des discours auront lieu sur l'Esplanade de l'Europe, avec les interventions de Robert Vertenueil (président de la FGTB), Miranda Ulens (secrétaire générale de la FGTB), Paul Callewaert (Socialistische Mutualiteit) et Jean-Pascale Labille (Solidaris). Entre-temps, une action symbolique se tiendra également au Mont des Arts à 12h00.

Le syndicat s'attend à une mobilisation d'au moins 10.000 personnes. Un préavis de grève a également été introduit à la CGSP, afin de laisser l'opportunité aux travailleurs de participer au mouvement organisé à Bruxelles. Il ne s'agit toutefois pas d'une grève, souligne la FGTB, même si des perturbations dans les transports en commun ne sont pas exclues.

Les autres syndicats ont décidé de ne pas prendre part à la manifestation.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel croyait qu’il pourrait vaincre la tradition. Celle qui veut que le premier sommet rate.

    Charles Michel rate son pari: il faudra encore un sommet pour le budget européen

  2. Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost
? Il semble que oui
!

    Le carnaval d’Alost pourrait donner lieu à de nouveaux dérapages: comment en est-on arrivé là?

  3. PHOTO NEWS

    Désormais, Mehdi Carcela est décisif d’une autre manière au Standard

La chronique
  • Un smartphone {pliable} ou {pliant}?

    Voici quelques jours, votre quotidien favori a répercuté une annonce qui n’avait rien de téléphoné, semble-t-il : une célèbre entreprise sud-coréenne va commercialiser en Belgique son deuxième smartphone pliable. Un smartphone pliable  ? Moue dédaigneuse dans les chaumières branchées High-Tech, qui se transforme toutefois en jubilation quelques lignes plus loin : cette fois, il est question d’un smartphone pliant. Un smartphone pliant ? Au risque d’encourir les ricanements condescendants de certains geeks, ce billet va tenter d’explorer les plis et replis de ces téléphones que l’on dit intelligents.

    Ils plient tous…

    Cette chronique vous a proposé, il y a quelques semaines, une analyse des suffixes -ant et -...

    Lire la suite