L'euro poursuit sa baisse face au dollar au lendemain de la BCE

Vers 10h10 GMT (11h10 heure belge), l'euro perdait 0,19% face au billet vert, à 1,1034 dollar, quelques minutes après être tombé à 1,1032 dollar, un niveau plus vu depuis début décembre.

Si l'euro a légèrement progressé après cette note d'optimisme distillée par la présidente de l'institution, Christine Lagarde, "l'euphorie n'a pas duré compte tenu des risques persistants auxquels l'économie de la zone euro est toujours confrontée", a souligné Thu Lan Nguyen, analyste chez Commerzbank.

Pour Neil Wilson, de Markets.com, "ce n'est pas que la BCE a paru particulièrement prudente, mais plutôt qu'elle a donné l'impression de ne pas avoir d'idée sur ce qu'elle va faire, une baisse des taux et un renforcement du programme de rachat d'actifs restant la solution par défaut".

Outre-Manche, contrairement aux attentes des analystes, la livre sterling a peu réagi vendredi aux indices PMI, pourtant très attendus.

Ceux-ci se sont révélés meilleurs que prévu, à moins d'une semaine d'une décision de la Banque d'Angleterre sur son taux d'intérêt directeur. Plusieurs responsables avaient récemment signalé leur volonté de l'abaisser, mais ces données économiques pourraient changer la donne.

Une baisse des taux d'intérêt rend la devise concernée moins rémunératrice et donc moins attractive pour les cambistes.

Vers 10h10 GMT (11h10 heure belge), la livre baissait face au dollar et progressait très légèrement face à l'euro, après avoir atteint un plus haut en un mois face à ce dernier, à 83,89 pence pour un euro.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous