Procès pédopornographie à Termonde: entre 10 et 15 ans requis contre les 5 accusés

Procès pédopornographie à Termonde: entre 10 et 15 ans requis contre les 5 accusés

Le parquet a requis, vendredi, devant le tribunal correctionnel de Termonde, des peines entre 10 et 15 ans de prison, assorties d’une mise à disposition du tribunal de l’application des peines entre cinq et sept ans, à l’encontre de cinq prévenus qui comparaissent pour possession et diffusion de matériel pédopornographique, ainsi qu’incitation à la réalisation de telles images, et pour trafic d’êtres humains.

Les prévenus se connaissaient, entretenaient des liens étroits et étaient régulièrement en contact, tant virtuellement que directement. « Ces hommes diffusaient et s’échangeaient entre eux depuis des années du matériel pédopornographique. Ils comparaissent aujourd’hui pour des faits commis entre 2014 et 2017. Dimitry D. collectait les images, les archivait et les diffusait. Mais tous ont incité d’autres à produire et envoyer de telles images », a indiqué le parquet.

I

Ils doivent également répondre de trafic d’êtres humains. « Toute forme d’exploitation sexuelle est de la traite d’êtres humains », a plaidé le ministère public.

Ce dossier découle de l’opération « Azraël », qui fait suite à un autre plus important, nommé « Gargamel » et qui porte sur la découverte de 15 téraoctets de matériel pédopornographique.

Sur le même sujet
PeinesSystème judicaire
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous