Accueil Les racines élémentaires

Les Racines élémentaires d’Edouard Louis: «J’ai vécu mon enfance dans la honte et la douleur»

Edouard Louis est né Eddy Bellegueule, enfant gay des classes populaires, dans un monde où il se sentait détesté. Il a fui le nord de la France et est aujourd’hui un écrivain connu mondialement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 11 min

Edouard Louis est un auteur traduit dans le monde entier, l’icône d’une génération ou d’une population. La rupture spectaculaire de ce jeune garçon homosexuel avec son milieu d’origine, très populaire, a donné des livres très forts qui ont une portée politique. Ils donnent à voir une classe sociale dont on ne parle jamais et qui nourrit aujourd’hui les votes extrêmes.

Je ne serais pas devenu ce que je suis si…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Deckers Björn, samedi 25 janvier 2020, 20:48

    Brutal et cru et touchant en même temps., Tellement authentique, tellement vrai. La lecture de "En finir avec Eddy Bellegueule" retourne et questionne. On ne peut qu'être en accord avec l'auteur, on découvre une réalité crue le plus souvent aseptisée par des statistiques froides et distantes qui nous maintiennent à l'abris. La France des gilets jaune, la France de Marine Le Pen, la France hélas aussi, de l'insupportable manif pour tous. Edouard Louis a réussi à sublimer son enfance de merde pour faire de sa différence une force qu'il a l'élégance de mettre au service de ce milieu qui l'a détesté. Une source d'inspiration.

Aussi en Les racines élémentaires

Grand format Les Racines élémentaires de Stefan Hertmans: «Enfant, j’étais toujours en train de me révolter, de dire non, de faire ce que je voulais»

Le préfet avait prévenu le père de Stefan Hertmans : « Ton fils est une pomme pourrie dans notre école, s’il continue comme cela, il finira en prison… » Grave erreur : l’écrivain flamand est aujourd’hui un auteur de best-sellers internationaux et un des plus grands intellectuels belges.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs