La cathédrale Saint-Bavon de Gand dévoile l’Agneau mystique rénové

La cathédrale Saint-Bavon de Gand dévoile l’Agneau mystique rénové

L’Agneau mystique, chef d’oeuvre des frères Van Eyck, dont la méticuleuse rénovation vient de se terminer, a été dévoilé vendredi en la cathédrale Saint-Bavon de Gand. Zuhal Demir (N-VA), ministre flamande en charge du Tourisme, a salué «l’attitude fière et consciente de sa valeur» du maître. «Nous avons, en Flandre, de quoi être fiers», avance-t-elle.

Le travail réalisé à l’Institut royal du patrimoine artistique (IRPA), sous la direction de la restauratrice Hélène Dubois, a été unanimement salué vendredi. L’oeuvre a été débarrassée d’une couche brune et de surpeintures, ce qui redonne à l’agneau, au centre, un nouveau regard perçant. «Le travail de restauration, entamé en 2012, fut une aventure passionnante», explique Ludo Collin de la cathédrale Saint-Bavon.

«L’Agneau mystique a près de 600 ans et aujourd’hui, nous pouvons l’admirer tel que Jan et Hubert Van Eyck l’ont peint», estime Mme Demir. «Son histoire fut mouvementée mais il a toujours pu ravir les coeurs et il continuera à le faire pour les 600 ans à venir.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous