Un satellite TV américain de 4 tonnes risque d’exploser

Un satellite TV américain de 4 tonnes risque d’exploser

L’opérateur de télévision américain DirecTV va éloigner en urgence l’un de ses satellites de son orbite géostationnaire, à environ 36.000 km d’altitude, en raison d’un problème de batterie faisant courir un risque d’explosion.

Le satellite, Spaceway 1, a été lancé en avril 2005 et pèse environ 3.700 kilogrammes, selon une ancienne fiche de Boeing, le constructeur. Avec ses panneaux solaires déployés, il fait 41 mètres de longueur et 7 mètres de largeur.

DirecTV a informé la Commission fédérale des communications (FCC) le 19 janvier, dans un courrier, qu’une « anomalie majeure » avait causé « des dommages thermiques importants et irréversibles » aux batteries de Spaceway 1.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous