Coronavirus: deux cas confirmés en France

Coronavirus: deux cas confirmés en France
AFP

Deux cas du nouveau coronavirus chinois ont été « confirmés » en France, les premiers avérés en Europe, a annoncé vendredi soir la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Le premier cas concerne un patient hospitalisé à Bordeaux et le deuxième à Paris, a précisé la ministre lors d’un point presse au ministère de la Santé, assurant que les autorités allaient faire tout leur possible pour « circonscrire » la propagation du virus.

Les deux patients hospitalisés qui s’étaient tous les deux rendus en Chine ont été placés en isolement.

« Nous sommes en train de remonter l’histoire de ces patients positifs de façon à rentrer en contact avec les personnes qu’ils ont croisées », a expliqué la ministre lors d’un point presse, notant que la période d’incubation était probablement « autour de 7 jours, entre 2 et 12 jours ».

Les personnes avec qui les patients positifs au coronavirus ont été en contact doivent ainsi « prendre leur température plusieurs fois par jour, contacter le centre 15 en cas de symptôme et rester chez eux pour l’instant pour éviter tout contact ultérieur qui favoriserait la propagation du virus », a insisté la ministre, appelant à ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes.

Le premier patient, âgé de 48 ans, est revenu le 22 janvier en France après « quelques jours » en Chine où il est notamment « passé par Wuhan », et a été hospitalisé jeudi à Bordeaux, a précisé Mme Buzyn. « Il va bien », a-t-elle assuré.

« Nous savons que depuis qu’il est sur le territoire français, il a été en contact avec une dizaine de personnes, nous allons les contacter ».

La ministre, qui a indiqué avoir eu l’information sur le second cas positif juste avant le point presse, n’a pas été en mesure de donner de détails sur le patient, indiquant toutefois qu’il était allé en Chine et qu’il était hospitalisé à l’hôpital Bichat à Paris.

11 Belges dans les régions infectées

En Belgique, les Affaires étrangères ont la certitude qu’au moins 11 Belges se trouvent pour l’instant dans les régions chinoises concernées par le nouveau virus. Il s’agit de personnes qui se sont enregistrées via l’ambassade, un consulat ou le site ad hoc des Affaires étrangères.

Les médecins généralistes belges ont par ailleurs tous reçu un courrier du ministère de la Santé publique concernant la propagation du virus, dont les principaux symptômes sont la fièvre, la toux et la dyspnée. Le virus peut causer une maladie bénigne et une pneumonie légère à sévère.

26 morts

Le bilan officiel de la maladie causée par ce coronavirus apparu en décembre sur un marché de Wuhan, une ville du centre de la Chine, s’est encore aggravé vendredi, avec 26 morts.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous