Accueil La Une Monde

En Egypte, la colère monte contre les abus policiers

Les exactions et dérapages reprochés aux forces de l’ordre se multiplient à travers le pays. Malgré la répression et les arrestations, les citoyens n’hésitent pas à descendre dans la rue pour dénoncer ces dérives. Au point d’inquiéter les autorités - jusqu’au président Sissi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En Egypte, cela fait des mois maintenant que les associations de défense des droits de l’Homme dénoncent la flambée d’abus, de violence et de torture perpétrés par la police. Le Centre Nadeem pour la réhabilitation des victimes de violence - dont la fermeture a été ordonnée il y a quelques jours - parle ainsi de plus de 700 cas de torture en 2015. Les disparitions forcées - des personnes arrêtées officieusement par la police, dont les méthodes s’apparentent davantage à du kidnapping au nom de la sécurité d’Etat - ont également augmenté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs