Hockey Pro League: des regrets pour les Red Panthers à Sydney (vidéo)

Hockey Pro League: des regrets pour les Red Panthers à Sydney (vidéo)
Belga

Les joueuses belges ont rempli, en partie, leur contrat pour leur grand retour à la compétition, quelques mois après l’échec de leur qualification olympique. Et même si elles n’empochent finalement qu’un petit point à l’issue de ce match inaugural de la 2e saison de la Pro League face à l’Australie, elles ont montré énormément de caractère et d’envie, à Sydney, face à une équipe qui prépare, elle, déjà les Jeux de Tokyo avec certaines ambitions. Il y aura donc certains regrets au moment de débrifer la rencontre puisque les Panthères menaient encore 1-3 à 2 minutes du coup de sifflet final avant de se faire rattraper sur le fil et de s’incliner lors de la séance de Shoot-outs.

Premier quart à l’avantage des Australiennes

Le premier quart-temps était à l’avantage de l’équipe locale qui prenait le match en main. La Belgique, qui alignait Charlotte Englebert et Lucie Breyne dès le coup d’envoi, subissait les échanges malgré un bon pressing haut. Les occasions étaient peu nombreuses et le duel mettait du temps à démarrer. Mais dans le 2e quart d’heure, après un premier p.c. pour l’équipe locale, Ambrosia Malone s’offrait toute seule le premier but du match en envoyant un tir en revers imparable (21e). L’Australie ne se satisfaisait pas de ce résultat et poussait tant et plus. Les joueuses de Niels Thijssens faisaient le gros dos en contrôlant le plus possible les assauts adverses (11 entrées de cercle durant les 30 premières minutes contre une seule pour les Belges !)

Les Red Panthers plus entreprenantes à la reprise

Dès la reprise, les Red Panthers se montraient plus entreprenantes et elles étaient récompensées dès la 33e minute par un but de Louise Versavel suite à un exploit personnel. Cette égalisation était méritée et donnait de l’entrain aux visiteuses qui se montraient moins timides en zone offensive. A la 45e minute, Justine Rasir envoyait un centre dans le cercle qui trouvait Charlotte Englebert. La jeune joueuse du Racing déviait la balle au fond du but de Jocelyn Batram qui se retournait pour la 2e fois du match.

Les Belges géraient parfaitement leur avance au marquoir et continuaient à se créer de belles opportunités. Et à la 55e minute, la capitaine belge, Barbara Nelen s’offrait une action personnelle sur la ligne de fond et plaçait astucieusement la balle entre les jambes de la gardienne australienne. Il fallait à présent gérer cette avance au marquoir et tenter de conserver la balle. Mais les Australiennes ne l’entendaient pas de cette oreille et passaient à la vitesse supérieure. C’est d’abord Edwina Bone qui réduisait l’écart sur penalty (le 6e du match) à la 59e minute avant que Kalindi Commerford ne fixe le score final à 3-3 à l’ultime seconde de jeu en déviant la balle au fond des filets. L’arbitre Michelle Joubert demandait, elle-même, la vidéo pour vérifier la validité du but.

Victoire aux Shoots-outs pour les Australiennes

Lors des Shoots-outs, les Australiennes se montraient un peu plus adroites et s’imposaient 4-2. Ambre Ballenghien et Charlotte Englebert loupaient leur tentative tout comme Kaitlin Nobbs. La Belgique prenait finalement un 1er point dans cette Pro League. « Nous sommes déçues », expliquait Louise Versavel, élue joueuse du match. « Nous avons bien joué durant une grosse partie de la rencontre. Mais les 2 équipes sont dans des moments différents. Elles sont focalisées sur les JO alors que nous sommes en phase de reconstruction. Nous avons montré du caractère. Nous devons prendre du plaisir à jouer. Gardons le positif pour demain. Ce sera un nouveau match. Nous allons bien récupérer et nous serons prêtes pour un nouvel affrontement. »

De l’« insouciance positive »

Du côté d’Aisling D’Hooghe, le discours n’était guère différent. « Quand on voit le score, ce serait dingue de dire que nous ne sommes pas déçues. Mais il faut se montrer lucide et analyser l’ensemble de la rencontre. Le début de partie était totalement à l’avantage de notre adversaire. Mais nous avons parfaitement réagi après la pause. Les jeunes ont osé faire ce qu’elles savent faire. Elles ont pris leurs responsabilités. Et cela nous a beaucoup aidé. Il y avait une très bonne énergie positive durant la seconde demi-heure. Pour le match de demain, il faudra à nouveau utiliser cette insouciance positive. Même si dans les moments clés, nous avons certainement besoin d’un peu plus de lucidité. Il faut pouvoir contrôler et créer quelque chose au bon moment. Mais si on joue de la même manière, nous pourrons certainement revendiquer quelque chose. »

Manche retour prevue ce dimanche

Les 2 équipes se retrouveront donc pour la manche retour au Sydney Olympic Park, ce dimanche (5 heures du matin). Et les Red Panthers peuvent se montrer ambitieuse pour ce second duel car si elles évoluent avec la même envie et la même application que lors des dernières 30 minutes, elles pourraient très bien revendiquer les 3 points.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous