Andrey Rublev, tombeur de David Goffin à l’Open d’Australie, reconnait avoir eu «un peu de chance»

Andrey Rublev, tombeur de David Goffin à l’Open d’Australie, reconnait avoir eu «un peu de chance»
Reuters

Le Russe Andrey Rublev, 22 ans, a battu David Goffin, 11e à l’ATP en quatre sets 2-6, 7-6 (7/3), 6-4 et 7-6 (7/4) après 3 heures de jeu pour signer sa 11e victoire de 2020 et la 15e consécutive si l’on ajoute ses quatre victoires en phase finale de la Coupe Davis en novembre à Madrid.

« C’est devenu une affaire de mental »

«C’est incroyable de parvenir à gagner autant de matches», a commenté le Russe. «La confiance, cela aide, mais il n’y a pas que cela. Aujourd’hui, je n’ai pas aussi bien servi que lors de mon deuxième tour, et c’est plus devenu une affaire de mental. Comment vous acceptez la chose, comment vous essayez de rester positif. Il retournait remarquablement bien au début et me mettait beaucoup de pression. Et je lui donnais tellement de points faciles sur son service lors des deux premiers sets. J’avais le choix de ne pas l’accepter, de m’énerver ou alors et de me battre. C’est ce que j’ai fait et cela a fini par tourner. J’ai eu une balle de break, je l’ai saisie. J’ai gagné le tie-break et ensuite, j’ai commencé à mieux jouer. C’était très accroché et je m’en sors en gagnant en quatre sets avec deux tie-breaks. À l’arrivée, j’ai eu un peu de chance».

Rublev et Zverev se connaissent bien

Du coup, c’est Andrey Rublev qui défiera l’Allemand Alexander Zverev, 7e mondial, vainqueur 6-2, 6-2, 6-4 de l’Espagnol Fernando Verdasco (ATP 51) lundi pour une place en quart de finale à Melbourne.

«Nous avons grandi ensemble, Sascha et moi. Nous nous connaissons depuis les juniors. Nous nous sommes déjà rencontrés à l’une ou l’autre reprise sur le circuit. Ce sera vraiment dur. Il a déjà gagné tellement de tournois. Il a été 3e mondial, il a remporté les ATP Finals (le Masters à Londres en 2018). Ce sera un match intéressant. L’essentiel, désormais, c’est surtout de bien récupérer, car jouer en Grand Chelem, en trois sets gagnants, c’est très éprouvant».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous