Formation fédérale: «Il va falloir aller dépasser l’étape actuelle d’informateur», déclare Jean-luc Crucke (MR)

Jean-Luc Crucke
Jean-Luc Crucke - Belga

Il ne reste plus que deux jours aux actuels informateurs Georges-Louis Bouchez (MR) et Joaquim Coens (CD&V) pour trouver une solution au niveau fédéral. Le prochain qui a des chances d’être désigné si la formation fédérale est toujours dans l’impasse mardi, est Bart De Wever (N-VA).

Pour le vice-président du MR Jean-Luc Crucke : « Ça serait un ‘scoop’ » si Bart de Wever devenait à son tour informateur, a-t-il déclaré sur RTL ce dimanche matin. D’après lui Georges-Louis Bouchez a encore le temps de trouver une alternative, mais ce que souhaiterait avant tout le MR selon Crucke : « C’est de la bonne volonté pour former un gouvernement le plus rapidement possible. »

« Si la N-VA et le PS veulent s’unir, il est temps qu’on le sache une fois pour toutes et si c’est impossible qu’on le sache aussi », estime Jean-Luc Crucke.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous