Accueil Monde Union européenne

Brexit: il y a 47 ans, les Britanniques rejoignaient les Européens sans fanfare

En 1973, l’adhésion du Royaume-Uni à ce qu’était à l’époque l’UE entendait réparer une erreur historique. Pourtant, l’ambiguïté de la relation était déjà tangible. Rétrospective.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Le 1er janvier 1973, à 9h55, apparaissait un homme avec une poussette blanche devant le Berlaymont, le siège de la Commission européenne. Quelques heures plus tôt, un gendarme belge vêtu d’un kilt y avait déjà joué de la cornemuse, donnant le coup d’envoi à une dizaine de jours de festivités baptisées « Fanfare For Europe ». L’homme à la poussette blanche avait pour mission de hisser l’un après l’autre l’emblème de chacun des désormais neuf pays de la Communauté économique européenne (CEE), en prenant soin de finir par l’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni. Comme les Irlandais et les Danois, les Britanniques venaient de rejoindre ce marché commun qui deviendra plus tard l’Union européenne. Un mat était resté sans étoffe ce jour-là. Il était réservé à la Norvège, qui avait finalement rebroussé chemin après avoir envisagé l’adhésion.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs