La star de la NBA Kobe Bryant s’est tuée dans un accident d’hélicoptère

Le basketteur américain, ex-star de la NBA, Kobe Bryant est décédé dimanche matin dans le crash de son hélicoptère, intervenu à Calabasas dans le sud de la Californie, selon le site américain d’actualités sur les célébrités TMZ.

Kobe Bryant, âgé de 41 ans, avait notamment évolué pendant 20 ans au sein de la franchise NBA des Los Angeles Lakers. Quintuple champion NBA, il est l’un des sept joueurs à avoir inscrit plus de 30.000 points en carrière.

Une source a confirmé à la chaîne américaine ESPN que Kobe Bryant figurait au nombre des victimes de ce crash.

Selon TMZ, le basketteur, père de quatre enfants, était à bord de son hélicoptère privé avec quatre autres personnes dimanche matin, lorsque celui-ci est brusquement tombé, avant de s’enflammer. Aucune personne n’a survécu au crash.

La cause de l’accident n’est pas encore connue. Parmi les victimes, toujours d’après TMZ, il y a sa fille Gianna, 13 ans.

Retraité des parquets depuis 2016, Bryant était jusqu’à hier le 3e meilleur marqueur de l’histoire de la NBA, avant d’être dépassé par son rival LeBron James, samedi lors de la défaite des Lakers à Philadelphie (108-91).

« Kobe était immortel offensivement du fait de son aptitude (à beaucoup marquer). Et me voilà ici à Philadelphie, portant le (même) maillot des Lakers. L’univers provoque parfois de ces choses…

Ce n’est pas censé avoir un sens, mais voilà, cela arrive tout simplement », avait déclaré samedi soir LBJ, ému, après la rencontre.

Le décès de Bryant intervient 25 jours après la mort de David Stern, l’ancien « commissionner » de la NBA qui l’avait fait prospérer et devenir une marque mondiale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Jonathan Tabu. @Belga

    Par Stéphane Druart

    Basket

    Basket: les Lions veulent confirmer au Danemark

  • photo news

    Par Stéphane Druart

    International

    Dario Gjergja: «Je ne me sens pas étranger»

  • Maxime De Zeeuw est un des piliers d’expérience de l’équipe nationale.

    Par Stéphane Druart

    International

    Les Belgian Lions amorcent un tout nouveau cycle

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. CULTURE AALST CARNIVAL ZONDAGSSTOET

    Alost: les mêmes caricatures antisémites en 2020, quel avenir pour ce carnaval?

  2. François Fillon et son épouse Penelope - ici, en décembre dernier -, risqent jusqu’à dix ans de prison.

    Face aux juges, François et Penelope Fillon risquent gros

  3. Tenues de protection et masques faciaux de rigueur pour les participants au carnaval de Venise, où toutes les festivités ont été annulées à partir de ce dimanche.

    Coronavirus: l’Italie sous cloche pour contenir l’épidémie, l’angoisse monte

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite