«J’ai le coeur brisé», «Je n’y crois toujours pas»: le monde du sport pleure la légende Kobe Bryant

La légende du basket Kobe Bryant est décédée ce dimanche dans un crash d’hélicoptère à Calabasas dans le sud de la Californie. L’Américain de 41 ans a marqué le monde du sport et de la NBA, passant notamment 20 ans sous le maillot des Los Angeles Lakers. Une nouvelle qui a choqué dans le monde du sport. Nombreux sont ceux qui ont partagé leur tristesse sur les réseaux sociaux.

« J’ai le coeur brisé par cette nouvelle », a réagi le basketteur français Tony Parker. « Tu étais une véritable légende et un ami. Repose en paix Kobe, mes pensées et mes prières vont vers sa femme et ses enfants. »

Le basketteur Joel Embiid, pivot des Sixers de Philadelphie ne sait « même pas par où commencer ». « J’ai commencé le basket à cause de Kobe en le voyant jouer en 2010. Je n’avais jamais regardé le basket avant et ce moment a été un tournant dans ma vie. Je voulais être comme Kobe. Je suis immensément triste. RIP légende. »

Le Diable rouge Romelu Lukaku pleure sa « plus grande idole dans le monde du sport ». « Ton éthique de travail et ta mentalité m’ont inspiré dès le moment où j’ai compris ce que c’était d’être un professionnel. Tu appréciais le nouveau chapitre de ta vie et de nous laisser comme ça est juste dévastateur. Je t’aime tellement. Toi, le meilleur de tous les temps. »

Alors que le match opposant le PSG à Lille battait son plein, Neymar a rendu hommage à Bryant après avoir inscrit son deuxième but de la soirée, visiblement informé de la triste nouvelle à la mi-temps.

« Tu étais une véritable inspiration pour moi en tant qu’athlète », a écrit Kim Clijsters. « J’ai toujours admiré ton professionnalisme, ton dynamisme et ton dévouement. Nos pensés vont à tes proches. ».

« Je ne peux toujours pas y croire », a de son côté écrit Usain Bolt, légende de l’athlétisme. Quant à la légende du ski Lindsey Vonn, elle se dit « sans mots. Comment cela peut arriver ? je suis dévastée. RIP Kobe ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. RTS325FA

    Le coronavirus en 15 questions

  2. Ne pas consulter le médecin ou le dentiste peut conduire à un surcoût, pour le patient comme pour le système de soins de santé.

    Un Belge sur 20 ne va pas chez le médecin et se met en danger

  3. Ce lundi, le Roi a reçu Maxime Prévot (CDH), Meyrem Almaci (Groen) puis Bart De Wever (N-VA). © Belga.

    Négociations fédérales: l’option des gouvernements «Canada dry»

La chronique
  • Du triomphe des Verts à l’écologie comme religion

    Top là !… Les écologistes autrichiens n’ont pas longtemps hésité avant de signer un accord de gouvernement avec la droite très conservatrice autrichienne.

    Les « Grünen » allemands s’apprêtent à les imiter.

    Trois semaines plus tard, à Paris, l’extrême gauche écolo-anarchisante d’« Extinction-Rebellion » s’attaquait à des succursales bancaires et dégradait, après les avoir envahis, les locaux de la société financière BlackRock.

    Entre les deux événements, c’est le centrisme macronien qui décidait de se repeindre en vert. En vert cru.

    Il existe également un écologisme d’extrême droite, rappelait opportunément Le Figaro  : l’immigration désignée comme une pollution. La ruralité opposée à la ville corruptrice, retour à la terre. Le refus de la PMA ou de la GPA assimilé à un refus des OGM. Contre l’atteinte à l’intégrité de la nature, contre...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: des acteurs qui tournent en rond dans une pièce sans portes ni fenêtres

    Le catch 22 est une situation paradoxale à laquelle un individu ne peut échapper en raison de règles ou de limitations contradictoires. Le terme a été inventé par Joseph Heller qui l’a utilisé dans son roman « 1961 Catch 22 », se référant à une règle de l’Air Force selon laquelle un pilote qui continue à mener des combats aériens sans demander d’être relevé est considéré comme fou, mais est jugé assez sain d’esprit pour continuer à voler dès lors qu’il fait cette requête. On pourrait aussi parler de solution kafkaïenne où...

    Lire la suite