Le hacker portugais Rui Pinto à l’origine des Luanda Leaks

Le hacker portugais Rui Pinto à l’origine des Luanda Leaks
AFP

Le hacker portugais Rui Pinto, en détention pour avoir révélé le scandale des Football Leaks, est également la source des Luanda Leaks sur l’origine présumée frauduleuse de la fortune de l’Angolaise Isabel dos Santos, ont révélé ses avocats lundi.

« Monsieur Rui Pinto assume la responsabilité de la remise (…), fin 2018, d’un disque comportant l’ensemble des données à l’origine des récentes révélations relatives à la fortune de Madame Isabel dos Santos », la fille de l’ex-président angolais, ont annoncé l’avocat français William Bourdon et son confrère portugais Francisco Teixeira da Mota.

Le Portugais de 31 ans « a souhaité ainsi favoriser la compréhension d’opérations complexes menées avec la complicité de banques et de juristes qui non seulement appauvrissent le peuple et l’Etat d’Angola, mais sont également susceptibles d’avoir porté gravement atteinte à l’intérêt général au Portugal », ancienne puissance coloniale où Mme dos Santos a réalisé des investissements majeurs, ont-ils ajouté dans un communiqué.

Le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) a publié le 19 janvier une vaste enquête sur la base de quelque 715.000 documents, baptisés Luanda Leaks, accusant Isabel dos Santos d’avoir « siphonné l’économie angolaise » et accumulé de manière frauduleuse une fortune estimée à 2,1 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous