LeBron James en pleurs sur le tarmac de l’aéroport de Los Angeles: les images émouvantes après l’annonce du décès de Kobe Bryant (vidéos)

La NBA, les États-Unis et le monde du sport sont sous le choc : un des plus grands champions de l’histoire du basket Kobe Bryant, légende des Los Angeles Lakers, est mort dimanche à 41 dans un accident d’hélicoptère.

Bryant, quintuple champion NBA avec les Lakers, son club de toujours, est décédé dimanche matin dans le crash de son hélicoptère survenu à Calabasas dans le sud de la Californie, selon la maire de la ville et le gouverneur de la province, qui ont confirmé le décès quelques heures après son annonce par le site américain d’actualités sur les célébrités TMZ.

D’après TMZ, le basketteur, père de quatre enfants, était à bord de son hélicoptère privé lorsque celui-ci est brusquement tombé, avant de s’enflammer. « Il n’y a pas eu de survivant… Il y avait neuf personnes à bord de l’appareil, le pilote et huit personnes », a annoncé Alex Villanueva, le shériff du comté de Los Angeles, lors d’un point presse. Une des filles de Kobe Bryant fait partie des victimes, a indiqué le maire de Los Angeles Eric Garcetti. La cause de l’accident n’est pour l’heure pas connue.

Au delà des mots et des hommages qui fleurissent sur la toile, il y a aussi les images. Celles poignantes de LeBron James – qui ne s’est pas encore exprimé – ont fait le tour du monde. On le voit, enlacé par une personne, puis séchant ses larmes avec un mouchoir, sur le tarmac de l’aéroport de Los Angeles où il venait d’atterrir avec ses coéquipiers en provenance de Philadelphie, la ville de naissance de Bryant.

La veille, LBJ avait dépassé son glorieux aîné à la troisième place des meilleurs marqueurs de tous les temps en NBA. Un exploit que Bryant, fair-play, n’avait pas hésité à saluer. « Continue de faire avancer le jeu King James. Beaucoup de respect mon frère », avait tweeté le « Black Mamba ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous