Le personnel de la VRT en grève ce lundi

Le personnel de la VRT en grève ce lundi
Photo News

Le personnel du groupe public flamand VRT a entamé une grève de 24 heures lundi peu après minuit. Les syndicats et une partie des travailleurs contestent le licenciement du CEO Paul Lembrechts par le gouvernement flamand. La programmation télévisuelle et radiophonique de la chaîne a été adaptée.

Les syndicats estiment que le mouvement « est très bien suivi » mais ne sont pas en mesure de préciser combien de personnes ont arrêté le travail lundi matin. Plusieurs personnalités de la chaîne ont toutefois critiqué ces actions.

Selon Michelle Graus du syndicat socialiste ACOD, il s’agit cependant d’une minorité. La syndicaliste souligne que 600 à 700 des 2.000 employés ont manifesté au début du mois de décembre pour contester les mesures d’économies décidées par le gouvernement flamand.

Les syndicats dénoncent la manière dont Paul Lembrechts a été licencié. Selon les représentants des travailleurs, l’ancien CEO a été écarté en raison de son opposition aux mesures d’économies du gouvernement. Ils pointent également du doigt le rôle joué par le président du conseil d’administration Luc Van den Brande dans cette éviction.

Des représentants syndicaux et des membres du personnel ont installé un piquet de grève devant l’entrée de la VRT lundi matin.

Aucune rencontre avec la direction n’est pour le moment programmée pendant cette journée de grève.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ER5irEcXYAEzIFh

    Polanski primé, Adèle Haenel quitte la salle: le cinéma français déchiré aux César 2020

  2. CHINA-HEALTH_JAPAN

    Comment le coronavirus bouleverse la planète

  3. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    «2050, Bruxelles en mieux»: des idées qui germent dès aujourd’hui

La chronique
  • Elections municipales: en France, dernier arrêt avant l’irréparable

    Dans quinze jours, les Français se rendront aux urnes pour élire leurs maires. Une simple élection locale ? C’est ce que tentent toujours de faire croire les pouvoirs en place lorsqu’ils sont en difficulté.

    Test majeur

    Emmanuel Macron ne fait pas exception. Mais à qui fera-t-il avaler qu’il ne se préoccupe pas de ce test majeur à deux ans d’une présidentielle qui sera celle de tous les dangers ? L’affaire...

    Lire la suite