Thomas Didillon est loué par Anderlecht à Genk jusqu’à la fin de la saison

photo news
photo news

L’officialisation du transfert de Thomas Didillon à Genk est arrivée en soirée. Pendant toute la journée, les deux directions, qui étaient tombées d’accord dimanche, ont continué à peaufiner les détails pendant que le portier français passait ses tests médicaux. Alors que le principe du prêt payant (550.000 euros) était acté depuis la veille, l’option d’achat a encore été discutée dans les dernières heures. Finalement, elle a été fixée à 1,650 million d’euros. Et là où le deal prend une tournure plus originale, c’est que si Genk décide de ne pas lever l’option, le club limbourgeois touchera tout de même 25% en cas de vente du gardien par Anderlecht.

Dans tel cas, cela s’apparentera à une opération blanche pour Genk qui récupèrerait l’argent investi dans le prêt. Quant à Anderlecht, il a autorisé pareille condition, conscient des compromis que Genk avaient fait en acceptant le prêt payant et le montant de l’option.

Ce transfert met fin à une traversée du désert de six mois pour l’ancien portier de Metz. Homme de la saison en 2018-19, il avait été jugé trop court, notamment dans son jeu au pied, par Vincent Kompany et avait dû se contenter d’un rôle de doublure derrière Henrik Van Crombrugge

Genk était à la recherche d’un gardien après que Maarten Vandevoordt se soit blessé au coude il y a une dizaine de jours. Le jeune portier de 17 ans, qui était devenu en décembre le plus jeune gardien à jouer en Ligue des champions, sera écarté des pelouses pendant trois ou quatre mois.

Le communiqué d’Anderlecht : « Thomas Didillon quitte le RSCA et va désormais évoluer au KRC Genk. Les deux clubs et le joueur ont trouvé un accord aujourd’hui concernant le prêt payant du joueur jusqu’au terme de la saison, avec option d’achat. Les Limbourgeois ont également déjà acquis une partie des droits sur le joueur. Le gardien de but était arrivé au RSCA la saison passée en provenance du FC Metz. Thomas a porté nos couleurs à 45 reprises et était en quête de temps de jeu. Nous lui souhaitons plein succès pour la suite »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous