Manifestation de la FGTB ce mardi à Bruxelles: ce qu’il faut savoir

Manifestation de la FGTB ce mardi à Bruxelles: ce qu’il faut savoir
Pierre-Yves Thienpont

La FGTB attend quelque 10.000 participants, ce mardi à Bruxelles, à sa manifestation pour «une sécurité sociale renforcée et justement financée». Des perturbations sont attendues dans le métro bruxellois.

Le déficit de la Sécu devrait atteindre 6,4 milliards d’euros à l’horizon 2024 à politique inchangée. «Cela signifie que sans décisions politiques et sociales, nos pensions, nos remboursements de soins de santé, nos allocations sociales risquent d’être rabotés», souligne la FGTB. Les autres syndicats, à savoir la CSC et la CGSLB, ont décidé de ne pas prendre part à la manifestation de la FGTB.

Concrètement, le rassemblement a lieu à 10 heures au boulevard Albert II, à la Gare du Nord. La marche démarrera à 11 heures, en direction de Bruxelles-Midi, où des discours auront lieu sur l’Esplanade de l’Europe, avec les interventions de Robert Vertenueil (président de la FGTB), Miranda Ulens (secrétaire générale de la FGTB), Paul Callewaert (Socialistische Mutualiteit) et Jean-Pascale Labille (Solidaris). Entre-temps, une action symbolique se tiendra également au Mont des Arts à midi.

Des perturbations annoncées par la Stib

Le syndicat s’attend à une mobilisation d’au moins 10.000 personnes. Un préavis de grève a également été introduit à la CGSP, afin de laisser l’opportunité aux travailleurs de participer au mouvement organisé à Bruxelles. Il ne s’agit toutefois pas d’une grève, souligne la FGTB, même si des perturbations dans les transports en commun ne sont pas exclues. Ainsi, la Stib a annoncé que des perturbations étaient à prévoir sur son réseau. La société bruxelloise de transport public n’était pas en mesure d’évaluer précisément l’ampleur des perturbations mais le réseau de métro devrait être particulièrement touché.

Du côté de Bpost, aucun problème structurel n’est attendu mais le service fourni par l’entreprise postale pourrait connaître quelques légères perturbations locales ci et là, par exemple en cas de voiries fermées à la circulation.

L’action de la FGTB pourrait enfin avoir des conséquences supplémentaires dans certains prisons alors qu’un mouvement de grève contre l’instauration d’un service minimum au sein des établissements pénitentiaires secoue déjà les prisons depuis plusieurs jours.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous