Manif pour la Sécu: 10.000 participants selon la police, 20.000 selon la FGTB

Quelque 10.000 militants FGTB ont manifesté mardi matin dans les rues du centre de Bruxelles en faveur d’une sécurité sociale plus forte. La FGTB revendique 20.000 manifestants. Les premiers militants ont rejoint l’esplanade de l’Europe près de la gare du Midi, vers 11h45. Les responsables du syndicat se sont exprimés vers 13h.

Le déficit de la Sécu devrait atteindre 6,4 milliards d’euros à l’horizon 2024 à politique inchangée. « Cela signifie que sans décisions politiques et sociales, nos pensions, nos remboursements de soins de santé, nos allocations sociales risquent d’être rabotés », souligne la FGTB. Le syndicat socialiste appelle à une réflexion sur le financement à long terme de la Sécu.

Les autres syndicats, à savoir la CSC et la CGSLB, ont décidé de ne pas prendre part à la manifestation de la FGTB.

Le rassemblement a commencé à 10h au boulevard Albert II, à la Gare du Nord. Le cortège réunissait de nombreuses sections de la FGTB qui avait appelé à une mobilisation nationale. Des métallos anversois côtoyaient ainsi des affiliés à la branche Administration et institutions publiques de la Wallonie picarde. L’enseignement, le transport, la logistique, l’horeca… étaient également représentés. Quelques collectifs ont aussi battu le pavé comme le « Gang des Vieux en colère ».

Un préavis de grève a été introduit à la CGSP, afin de laisser l’opportunité aux travailleurs de participer au mouvement organisé à Bruxelles. Il ne s’agit toutefois pas d’une grève, souligne la FGTB, même si les transports en commun sont perturbés.

Après les discours, le cortège s’est dispersé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous