Israël: Netanyahu retire sa demande d’immunité au Parlement

Israël: Netanyahu retire sa demande d’immunité au Parlement
Photo News

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, inculpé pour corruption dans trois affaires, a sorti mardi un nouveau lapin de son chapeau en annonçant retirer sa demande d’immunité une heure à peine avant un vote du Parlement sur la question.

M. Netanyahu, qui joue sa survie politique lors des élections du 2 mars, a retiré sa demande juste avant une session parlementaire qui devait porter sur sa demande d’immunité, et depuis Washington où doit être présenté dans la journée (à 17H GMT) le plan de paix américain pour le Moyen-Orient.

Le Premier ministre, qui a rencontré lundi « son ami » le président américain Donald Trump, juge « historique » le projet américain, déjà rejeté par les Palestiniens ayant coupé tout contact formel avec l’administration Trump après une série de décisions jugées favorables à l’Etat hébreu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous