Accueil Opinions Débats et idées

Des médecins, politiques et associations poussent pour des cannabis social clubs

Les partisans de l’expérimentation de cannabis social clubs se montrent. À travers une carte blanche, des partis de gauche et du centre, des médecins et citoyens veulent ouvrir le débat.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Alors que les contours d’un futur gouvernement fédéral sont toujours aussi flous, force est de constater qu’un sujet de société important est peu discuté entre les partis en présence. Ce sujet important ? Le cannabis et sa prohibition.

La loi belge de 1921 est assez claire : ni vente, ni production, ni mise à disposition d’un local pour sa consommation ne sont autorisées. D’aucuns veulent abolir cette « vieille loi ». Côté politique, Ecolo, Défi et, plus récemment, le Parti socialiste, militent pour la légalisation de cannabis social clubs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, mardi 28 janvier 2020, 20:03

    Faut-il, une fois de plus, expliquer que la consommation de cannabis, fût-ce en "social clubs" est néfaste pour la santé, surtout pour les plus jeunes consommateurs (les auteurs de ce texte le reconnaissent), et que la stratégie la plus efficace pour la limiter est son interdiction légale. La répression des toxicomanies n'est pas inefficace, relisez l'histoire des mesures légales que prit le très socialiste Emile Vandervelde pour limiter l'alcoolisme au sein de la clasqse ouvrière. La prohibition, tant décriée au sein de milieux bien pensants, s'accompagna d'une diminution rapide de la prévalence de la cirrhose alcoolique dans les hôpitaux américains. En tant que médecin, je déplore le militantisme ignorant des signataires de cette carte blanche à laquelle le Soir sert, malheureusement de caisse de résonnance.

Aussi en Débats et idées

Nouveau mot de l’année 2021: à vous de voter!

Le jury a arrêté une liste de mots à partir des très nombreuses propositions qui lui avaient été soumises. Il reste à désigner celui d’entre eux qui remportera le titre de nouveau mot de l’année 2021. Les votes sont ouverts jusqu’au 21 décembre minuit.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs